Maleye Ndoye : « A un moment donné on doit tous se remettre au boulot »

Pour Maleye Ndoye, capitaine du Paris Levallois, la solution doit passer par le collectif.

Pour Maleye Ndoye, capitaine du Paris Levallois, la solution doit passer par le collectif.

Une première mi-temps ratée
« On ne peut pas l’expliquer. On joue contre la meilleure équipe du championnat. En commençant le match comme ça on se tire une balle dans le pied. Strasbourg est la meilleure équipe, surtout en défense. En attaque on les a laissé marquer beaucoup de points en première mi-temps donc c’est très très compliqué. On a réagi mais  c’était trop tard ».

Un problème d’envie ?
« Normalement on savait que l’on jouait Strasbourg donc on devait rentrer dans le match prêt à défendre. Dès le départ on a pris un 11-2, il fallait réagir mais malheureusement on l’a fait trop tard. Chaque fois on en parle de l’envie ; on a des réactions par-ci par-là mais il faut être plus constant dans l’effort, dans l’intensité. Il faut le faire en équipe. On ne peut pas avoir un ou deux joueurs qui le font et pas les autres. Chacun doit d’abord avoir envie de le faire et après ça sera plus facile en équipe. Il y’en a qui font des efforts, d’autres par-ci par-là mais c’est difficile à expliquer ».

Un sentiment de frustration
« On a un groupe avec des joueurs qui ont un rôle différent. A un moment donné on doit tous se mettre au boulot. Il faut d’abord défendre, au moins avoir une mentalité défensive car on sait que l’on trouvera toujours les solutions en attaque. Chaque fois qu’on défend dur ça va mais il faut à chaque fois le redire et le refaire. C’est toujours le même discours. C’est frustrant car on sait qu’on a les moyens de le faire et pas seulement de temps en temps ».

Crédit photo : Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.