Maleye Ndoye : « On n’arrive pas à se révolter en équipe »

Pour Maleye Ndoy le Paris Levallois doit apprendre à davantage réagir en équipe.

Une bonne première mi-temps et ensuite un 30-9 dans le troisième quart-temps… Contre la JDA Dijon le Paris Levallois a montré deux visages bien distincts. Pour éviter de reproduire le même genre de prestation, Maleye Ndoye est clair : c’est en équipe que les solutions devront être trouvées.

« On ne peut pas expliquer ce troisième quart-temps, il est passé trop vite. On dirait qu’on a arrêté de jouer ; ils ont mis de l’intensité, ont été plus agressifs. On les a laissé dérouler leur jeu. (David) Holston a pris feu et les a mis en rythme. Après nous on a subi. On aurait dû réagir direct sur le troisième quart-temps. C’est d’abord défensivement que l’on n’a pas su les arrêter. On a voulu réagir mais c’était trop tard. On ne peut pas jouer comme ça à l’envers. Chez nous on doit être agressif, contrôler le rythme du jeu. Il faut que l’on change certaines choses qui arrivent trop souvent quand on est bousculé. On n’arrive pas à se révolter en équipe. Il y’en a un ou deux qui essayent de le faire mais derrière ça ne suit pas et on prend des paniers faciles. Il faut parler pour trouver des solutions. Si on veut continuer à faire une bonne saison il faudra en trouver le plus vite possible car les équipes vont le voir ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.