Mam Jaiteh ? 31 points et 17 rebonds

Toute la soirée de Pro B à la sauce bullet.

Rouen-Antibes : 85-70

Les Requins n’ont pas été ceux que l’on croit… Après un début en fanfare, les Antibois commencent à boire la tasse de thé. Une dynamique inverse à celle des Normands qui ont pu compter cette semaine sur un excellent Gary Chatuant (24 points avec un joli 4/6 au tir primé). A ses côtés Wendell McKines a lui ausis été en réussite avec 18 points. Mais outre une belle réussote offensive, le SPO a su proposer un jeu plutôt propre ne perdant que huit ballons. Il n’y a pas à tergiverser : ce SPO-là se pose en candidat pour les playoffs.

 

Charleville Mézières-Evreux : 74-87

A ce rythme-là le promu risque d’avoir très vite un pied en Nationale 1. Côté normand, rien de bien nouveau au programme avec un énième match réussi de Jérémiah Wood (23 points et 4 rebonds). Quant à Steeve Ho You Fat, ce dernier confirme rencontre après rencontre avoir passé un capp cette saison (23 points, 4 rebonds et 5 passes décisives). Mais là où les hommes de Rémy Valin ont été les plus précieux est sans conteste au rebond : 42 à 16. Un monde d’écart si ce n’est un gouffre…

 

HTV-CCRB : 70-66

Equipe inconstante par exellence, le HTV a cette fois-ci offert son meilleur visage face au CCRB. Dans ce succès ô combien important dans l’optique du maintien, Ada Sané mérite un bon point avec un nouveau match plein (14 points et 9 rebonds). Rasheed Wright, lui, est toujours ausis important au scoring (18 points). Dominateurs dans un bon nombre de domaine, le CCRB paye ses erreurs dans le jeu comme en témoignent leurs 19 balles perdues. Ou comment se tirer une balle dans le pied quand la victoire était à leur portée…

 

Pau Lacq Orthez-Saint Vallier : 111-76

Une punition, un échec, une doudoune… Les expressions ne manquent pas pour qualifier la valise que se sont pris les joueurs drômois. Seul Errick Craven a su tirer son épingle du jeu avec 17 points et 4 passes décisives. Corey Rouse a à nouveau été décevant avec seulement 4 points et 4 rebonds. Côté palois six joueurs ont terminé avec dix points ou plus, signe de la belle prestation d’attaque de l’équipe (59,7% de réussite globale). Plus que jamais, les Béarnais filent vers la Pro A.

 

Bourg en Bresse-Denain : 91-81

Avec les résultats de la soirée, Denain réalise une très mauvaise opération en échangeant sa place de non-relégable avec les JSA Bordeaux. Les joueurs de Fabrice Courcier sont tombés sur un bon Moses Sonko (24 points et 7 rebonds), biens second » au scoring par David Monds (19 points). Pour les Nordistes il y’aura eu un manque de solutions offensives derrière le trio Humphrey/Flowers/Kitts (51 points). Un problème qu’il va falloir très vite résoudre pour se redonner de l’air au classement…

 

Fos sur mer-Boulogne sur mer : 89-10

Il est tellement phénoménal qu’il mériterait d’être dans le journal de Claire Chazal… Qui? Mam Jaiteh of course. Le pivot de Boulogne a fait sien le parquet de Fos en apportant 31 points et 17 rebonds (pour 41 d’éval) à son équipe.. Décrite comme le plus potentiel offensif de Pro B par Rémi Giuitta, Boulogne a aussi pu compter sur la baraka de Zaynoul Bah (22 points et 2 passes décisives), un ancien de la maison balck and yellow. Fos voit donc sa série de cinq victoires de rang prendre fin mais n’a pas de regrets à avoir sur cette rencontre.

 

Bordeaux-Saint Quentin : 89-87

Les JSA sont comme le bon vin, ils se bonifient avec le temps. En début de saison, l’équipe bordelaise aurait perdu ce genre de match mais sous l’impulsion de Humphrey (22pts à 10/13), les locaux ont su remonter un déficit de 6pts dans le dernier quart temps. Une défaite difficile à concéder pour Saint Quentin qui a pourtant eu un bon pourcentage aux tirs (14/23 aux 3pts soit 60,9%) et qui a pu compter sur l’inusable Jimmal Ball, auteur de 24pts. Avec cette nouvelle victoire, les JSA sortent de la zone rouge grâce à un meilleur point average que Denain. Ça vaut bien un petite bouteille de rouge.

Aix Maurienne-Nantes : 79-66 
Voilà une rencontre bien maitrisée par les Locaux, un gros deuxième quart temps (25-16) a suffit à se débarrasser des Nantais. Joachim Ekanga a assuré dans l’aile (14pts) et Erroyl Bing a plus que résisté à James Mathis avec 10pts et 9rbds. L’intérieur nantais s’est, comme souvent cette saison, bien éclaté aussi avec 19pts. Malheureusement, aucun de ses coéquipiers n’a été capable de l’accompagner offensivement. A noter le nombre important de balles perdues (40) qui nous rappelle que cet affrontement était celui de deux équipes du « ventre mou ».
Tags :
Comments

Commentaires (25)

  1. Blutch87

    Il est quand même énorme ce môme!! :O

    C'est bon pour l'avenir de l'EdF tout ça! La relève est assurée. Il faut juste qu'il fasse les bons choix et qu'il n'aille pas se bruler les ailes en NBA trop tôt! Il lui faut au moins une saison européenne en Euroleague ou Eurocup.

  2. Jurij_Zdovc

    En tous cas il n'a plus rien à faire en pro B.

    -à lui de choisir de bien un nouvel échelon, mais attention à ne pas vouloir passer trop de marches à la fois.

  3. Dumourier

    Mr and1 ont pari que Fournier fait partit des 12 a l'euro, en même temps qui d'autre a l'extérieur avec un tel potentiel.

  4. peones4

    Oui je suis d'accord, Evan Fournier n'a pas été très malin de partir en NBA si tôt … pour ne plus jouer !!! Il faut que les jeunes français comprennent qu'ils ne sont pas tous Tony Parker et qu'ils ne vont pas tous directement cartonner en NBA … Il faut d'abord passer par la case "Grosse équipe en Pro A (pas Poitiers par exemple)" puis "Equipe européenne jouant l'Euroleague" … après si on est encore fort dans ces deux types d'équipes alors on peut envisager soit "Grosse équipe d'Euroleague" soit "NBA" …

  5. GW

    14 commentaires sur un report "Pro B" dont 14 hors sujet ! ^^

    D'ailleurs voir Jimmal Ball, Moses Sonko et Jonathan Rousselle aussi facile, ca permet de relativiser un peu les perfs non ?

    OK Jaiteh explose tous les records de précocité, mais regardez le phénomène Labeyrie. L'année dernière il était très facile au HTV, cette année on voit qu'il a encore beaucoup à apprendre.

    Que Jaiteh sorte les mêmes stats en pro A ou joue titulaire en Eurocup/Euroleague et après il pourra se présenter à la draft aussi sereinement qu'un Nico Batum.

  6. Napoléon

    Moi j'en veux bien à CB à la place de VEBOBE

  7. Blutch87

    Sacré And11!!

    T'es quand bête à battre des fois!! Si tu n'arrive pas à lire achète toi des lunettes et retourne en maternelle!

    J'ai jamais dit qu'au bout de 6 mois de ProB il pouvait prétendre à l'EDF… J'ai simplement parlé de "l'avenir de l'EDF" nuance! L'avenir ça veut dire dans 2-3 voir 4 ans.

    Maintenant trouve moi un joueur de son age avec les mêmes perfs que lui en Pro B que se soit cette saison ou les saisons passées!! Vas-y j'attends! :D :p

    De plus, pour aller dans ton sens, je précisais que pour atteindre l'EDF, il fallait qu'il fasse les bons choix, à savoir ne pas succomber à la NBA trop vite, prendre le temps de s'aguerrir en ProA puis dans un club européen (Euroleague ou Eurocup) que se soit en France ou ailleurs.