Mam Jaiteh monte en grade

Depuis le début de saison, le pivot nanterrien Mam Jaiteh est en train de franchir un nouveau pallier.

Mam Jaiteh Claire MacelQu’il est loin le temps de la saison dernière où Mam Jaiteh était ce jeune prospect qui débarquait de Boulogne, club de Pro B, à Nanterre qui découvrait alors l’Euroleague. Car après avoir eu du mal à se mettre au pas de l’élite et de ses exigeances, le pivot commence à devenir un élément majeur au sein de son équipe. L’amorce était déjà visible l’an dernier mais le début de saison de l’international U20 le confirme. Sur cinq rencontres de Pro A, l’intérieur a toujours été dans le cinq de départ et il est aussi le deuxième scoreur de l’équipe (13 points de moyenne), le meilleur rebondeur (6 rebonds de moyenne) et la meilleure évaluation (16,2, quatorzième meilleur total de Pro A). Cette évolution, Mam Jaiteh l’attribue notamment à un travail mental.

« J’estime que j’ai toujours été quelqu’un qui a eu beaucoup d’assurance sur le terrain. J’ai toujours su ce que je faisais. L’année dernière j’étais dans une situation où le coach était beaucoup derrière moi, ce que je n’avais pas connu auparavant. Ca m’a fait énormément de bien car déjà ça m’a fait progresser mentalement. Il me demandait de l’efficacité et j’avais du mal à l’assimiler. Cet été j’ai pris du recul. J’ai réussi un petit peu à comprendre; je continue encore à bosser là-dessus et ça me permet de mentalement savoir que lorsque je suis sur le terrain, il faut que j’apporte un truc à l’équipe. Ce n’est pas être sur le terrain pour être sur le terrain ».

Cet apport à l’équipe, il s’est plutôt bien vu lors du match Nanterre-Boulogne sur mer, son ancien club, lors duquel il a terminé avec 18 points et 6 rebonds. Le plus dur commence désormais : maintenir ce niveau pendant toute la saison avant peut-être de voir plus haut.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.