Mamadou Dia : « C’est une petite alerte »

Si Mamadou Dia réfute le terme d’avertissement, il concède toutefois que Fos sur mer a connu une petite alerte à Rouen.

Leader invaincu de ProB avant son déplacement à Rouen (huit victoires), Fos sur mer savait que la partie ne serait pas forcément facile chez une équipe certes lanterne rouge mais qui restait sur une victoire probante contre la JL Bourg. Les faits leur ont donné raison puisque la pièce a été toute proche de tomber en faveur des Normands, si bien que l’intérieur Mamadou Dia a reconnu que ce match pouvait faire office de « petite alerte« .

« On était au courant; on sait que la Pro B est intense. Dès qu’on se relâche on sait que tout le monde peut battre tout le monde. C’est une petite alerte, ça nous apprendra mais ce sont des matchs à prendre. Leur zone nous a embêté. D’habitude on ne nous en propose pas beaucoup et inconsciemment je ne sais pas on était amorphe, pas dans le rythme. C’est marrant parce qu’il y’a un joueur adverse au début du quatrième je lui dit « tu sais que tu vas perdre ». C’était Steeve Ho You Fat. Il a rigolé à la fin en me disant « tu es vraiment un marabout » mais je connais mon équipe, je l’avais prédit. A deux/trois minutes de la fin on a mis les gazs. On a une équipe avec un mental de guerrier et dans le futur on va essayer de mieux gérer les fins de matchs. Une invincibilité dure à gérer ? Il y’a quand même de la bouteille dans notre équipe. On ne s’attarde pas sur ça. Ce qui nous tient à cœur c’est de continuer à produire notre basket. Face à Roanne qu’on reçoit on va essayer de prendre la dixième victoire. Après le championnat est encore long. Ce que je peux dire c’est qu’on n’a rien annoncé. On n’est pas un gros budget comme Bourg, Boulazac, Roanne. Nous on est tranquille, on a un super groupe. Maintenant l’appétit vient en mangeant; on gagne, on continue. Peut-être que pour une autre équipe le contexte pourrait nuire mais nous si ça nous nuit on va tous en prison. Cinq joueurs à plus de 35 ans quand même (il rigole). On sait que si on commence à se prendre la tête on va perdre bêtement ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.