Mamadou Dia : « Les supporters du Portel doivent être fiers »

Le fosséen Mamadou Dia n’a pu que constater que Le Portel avait mieux négocié son match.

Face au Portel, qui ne s’était encore jamais imposé à l’extérieur de la saison, Fos Provence avait l’occasion de marquer des points dans la course au maintien en Jeep Elite. Las, un premier u=quart-temps affreux (30-12) les a complètement plombé. Mamadou Dia le reconnait : lui et ses coéquipiers n’ont pas abordé cette rencontre de la bonne manière.

« On a perdu plus qu’un match. Je pense qu’il y a une équipe qui était prête, et une autre qui était davantage prête à jouer un match amical. En face, c’était une équipe engagée, dure qui a joué avec du cœur, qui s’en foutait de l’attaque. Il n’y a pas de secret dans le sport. Celui qui aura le plus la dalle va gagner. Ce n’est pas du jour au lendemain que tu peux prendre l’habitude de jouer dur. Ils ont joué leur vie, leurs supporters doivent être fiers. Ils ont formé un bloc, c’était beau. La chance que l’on a, c’est que ça n’est pas terminé. Il faudra aller prendre le match là-bas. On a vu l’exemple du Portel qui n’a pas été exceptionnel, mais qui a été dur. Sur une finale comme ça, on doit être intense dès la première minute, sortir pour cinq fautes ou je ne sais pas. On était chez nous, mais on aurait dit qu’on jouait à l’extérieur. Je ne parle pas du public mais de nous, de notre comportement ».

Crédit photo : David Haynau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.