Mamoutou Diarra officiellement à Nanterre

Sans club depuis la fin de son contrat à Cholet, l’ailier s’est engagé avec la JSF Nanterre en Pro A.

Mamoutou Diarra is back ! C’est d’abord via le twitter d’Arnaud Lecomte, journaliste de l’Equipe, que la nouvelle a été de nouveau évoquée : Mamoutou Diarra, qui s’entrainait depuis plusieurs jours avec le club, s’est engagé avec la JSF  jusqu’à la fin de la saison . Contacté, le club a confirmé l’arrivée de Diarra. Un renfort qui fait écho au départ récent de Guillaume Pons, l’ancien capitaine de la JSF vers Evreux (en Pro B). Joueur expérimenté, Mamoutou Diarra, ex-parisien, tournait à 3,3 points et 1,3 rebonds de moyenne. Qualifié par la LNB, Diarra devrait faire ses débuts samedi, à domicile, face à Roanne.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (8)

  1. Tapion

    il faudra qu'on m'explique comme des joueurs tel que Mamoutou Diarra, Nobel Boungou Colo voire Karim Souchu peuvent (/pouvaient) encore se retrouver au chômage en janvier…

    comme quoi, la règle des JFL ne fait pas tout.

  2. legmarron

    cactus de siberie"!!!!let s go MAM!!!!!!!!!!!!!!

  3. simao

    Diarra galére quand meme depuis au moins deux ans et sa grave blessure.

    Avant ça oui il avait le niveau de n'importe quelle equipe du top 8 Pro A, mais quand on compare sa saison l'année derniére avec celle de Gradit (qui coute surement moins cher), au final il n'y avait rien de surprennant à ce que Kunter ressigne Gradit.

    Boungou colo c'est peut etre une histoire de paye, pareil pour le Yak'.

    Enfin Touré a etait tllement snobé en France qu'il n'a peut etre pas envie non plus de revenir.

  4. GW

    Ils sont pas un peu trop gourmands les petits français trop hype qui s'éclatent au Quai 54 ?

    Boungou NColo on n'avait l'impression que son agent était devenu rédacteur pour BasketActu cet été avec des rumeurs non stop.

    NColo ou Diarra ont l'air de tout faire pour rester visible en pro A et surement toucher le salaire qui va avec. Quite à enchainer les piges avec un temps de jeu très faible.

    Gradit, lui, avait relancé sa carrière en pro B, a pas du demander un gros salaire à Cholet (ils avaient plus de sous et y avait pas eu de départ à son arrivée) et NJoya, par exemple, est en train de progresser sans faire de bruit cette année !