Le Mans veut inverser la tendance face au Havre

Avec deux défaites en deux rencontres de championnat, Le Mans n’a pas pris le départ escompté.

YarouPrésenté comme un outsider pendant la présaison, Le Mans n’a pour le moment pas répondu aux attentes. Lors de la première journée, l’équipe s’est inclinée face au promu rouennais puis face à Dijon la journée suivante après avoir compté dix-sept points d’avance avant les dix dernières minutes. Plusieurs éléments permettent d’expliquer cet état. Tout d’abord, la préparation du MSB n’a pas été un long fleuve tranquille. Par exemple, Mouphtaou Yarou a été le premier à signer mais n’était arrivé que le premier week-end de septembre ce qui est loin d’être l’idéal pour parfaire les automatismes. De plus, comme plusieurs de ses coéquipiers, il découvre la Pro A et ses caractérisques bien particulières par rapport aux autres championnats européens. Et pour ne rien arranger, Erman Kunter, le néo coach manceau, a du déplorer l’absence de Rodrigue Beaubois pour six semaines; un vrai coup dur quand on sait que l’équipe a été construite autour de lui. Résultat : Le Mans se trouve déjà en quelque sorte dos au mur alors que le calendrier du début de championnat était abordable. Un redressement est ainsi attendu lors de la réception du Havre ce week-end à commencer par le président Christophe Le Bouille.

« Il faut vraiment que chacun apporte sa pierre à l’édifice. On se gargarise à juste titre d’être présent dans le haut de tableau depuis 18 ans. Sans tomber dans un discours alarmiste, gardons bien à l’esprit qu’une mauvaise saison est arrivée à tous les clubs. Il faut qu’on se fasse violence, qu’on corrige certaines choses. Il faut que le public soit derrière nous pour lancer notre saison » (Ouest-France).

Il faudra attendre quelques jours pour voir si le message est passé.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.