Marc Judith : « Une question d’attitude »

Pour l’ailier nanterrien Marc Judith, la JSF a perdu l’agressivité qu’elle avait en début de championnat, et cela explique en partie la défaite face au PL.

Marc JudithSur la défense agressive du Paris Levallois
« Ils ont été beaucoup plus agressifs que nous. C’est clair que grâce à ça le match il est beaucoup plus facile, surtout à la fin. Physiquement on n’a pas été présent. C’est l’agressivité qu’ils ont donné pendant tout le match qui les a aidé. Ils ont mérité leur victoire par rapport à ça ».

Sur l’enchaînement Pro A/Eurocup
« Peut-être que lorsqu’on était en Euroleague, la fatigue a joué sur les fins de match mais à l’heure d’aujourd’hui je ne pense pas. On a pris un certain rythme par rapport à ces matchs. Je pense quand même qu’il doit y avoir une petite différence. Quand on joue un match par semaine ça doit être beaucoup plus simple c’est logique. Mais je ne pense pas que ça joue sur l’équipe car on arrive à être intense. On ne peut pas se cacher derrière la deuxième compétition qui est l’Eurocup ».

Sur la question de l’intensité/agressivité
« Çà ça regarde chacun, c’est une question d’attitude à l’entraînement, c’est une question de préparation de match, de se préparer à aller au combat. Pour un derby comme ça on avait été prévenu dès le début de semaine que ça allait être très difficile. Il n’y a pas eu de surprise par rapport à l’intensité qu’a mis Paris Levallois sur ce match. Ils ont été au-dessus, le résultat est là.
Aujourd’hui il n’y a pas de problème de pression, le seul problème il est dans l’agressivité. Au début de saison on était une équipe qui se battait comme des chiens sur le terrain. Aujourd’hui on ne joue pas un mauvais basket mais on a perdu cette agressivité que l’on avait au début ».

Crédit photo : F.Blaise

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.