Marc Judith : « en retirer du positif »

Malgré la déception liée à la défaite, le nanterrien Marc Judith a dressé un bilan positif de la compétition.

Marc JudithComme toujours ce Le Mans-Nanterre a été accroché, et comme souvent c’est le MSB qui a terminé avec la victoire. Solides et cohérents, les Manceaux ont notamment mieux géré le money-time ce qu’a reconnu l’ailier Marc Judith.

« Il y’a eu beaucoup de petites maladresses. De toute façon Le Mans c’est une équipe qui ne nous réussit pas trop. Ils sont très athlétiques. C’est vraiment une équipe que l’on a du mal à négocier. C’est à cause de leur volume physique que l’on a eu autant de maladresse. On n’a pas été assez lucide en fin de match. On joue quand même notre troisième match en trois jours. C’est peut-être une excuse. Mais c’est compliqué les matchs comme ça quand on joue contre une équipe athlétique. Peut-être qu’il y’a eu de la précipitation mais c’est aussi du à leur grosse défense ».

C’est d’ailleurs grâce à cela que Le Mans est parvenu à baisser le rendement des joueurs extérieurs comme David Lighty (7 points à 2/9 au tir) et Sergii Gladyr (8 points avec un 0/6 à trois points) qui avaient été plus productifs lors de leurs deux sorties précédentes. Mais hormis cette finale perdue, le bilan de la JSF Nanterre à la Leaders Cup reste globalement positif. « On a retrouvé des valeurs que l’on avait perdu » était ainsi le mot d’ordre général.

« On va en retirer du positif même si on est déçu d’avoir perdu. On aurait préféré ramener le trophée à Nanterre. Mais on a quand même fait un bon tournoi; on a battu Dijon qui est une équipe très athlétique, qui donne beaucoup sur le terrain. On bat Paris Levallois qui est pareil. Le Mans était une équipe encore plus athlétique; on aura à cœur de se remettre au travail, de se servir de cette défaite pour avancer ».

L’an dernier Nanterre avait aussi perdu une finale, celle de la Coupe de France face au Paris Levallois. Loin d’être abattus, les Nanterriens avaient su utiliser cette défaite pour faire le parcours que l’on sait en playoffs. Seront-ils capables de refaire le même coup ? On en est évidemment encore très loin. Mais la rencontre décisive face à Izmir ce mercredi en Eurpcup permettra déjà de vérififer si Nanterre a eu le temps d’évacuer la déception de la Leaders Cup.

Crédit photo : F.Blaise

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.