Marc Salyers coupé par Le Havre car jugé « trop fort, trop bon »

L’américain Marc Salyers n’ira pas jusqu’au bout de sa pige car son entraîneur le considère « trop fort » et « trop bon » pour être un simple pigiste.

salyers1

Update : Trois petits matchs et puis s’en va… Mark Salyers n’ira en effet pas jusqu’au bout de sa pige avec le STB Le Havre. La raison ? Son entraîneur, Eric Bartéchéky, le trouve « trop fort » et « trop bon » pour un simple pigiste.  » J’adore ce joueur, nous connaissons ses qualités de jeu. J’aurais aimé l’avoir dès le début de la saison. Ce n’est pas du tout par rapport à la qualité du joueur, c’est par rapport à un contexte de pige médicale. Marc Salyers n’est pas un pigiste : il trop est fort, trop bon » (76actu).

05.11 Ça y’est ! L’Américain Mark Salyers va pouvoir faire ses grands débuts avec le STB Le Havre. Arrivé en Normandie il y’a une dizaine de jours en qualité de pigiste médical de Brian Boddicker, l’ancien choralien n’avait pas pu enfiler la tunique havraise car la fédération libanaise ne lui avait pas accordé sa lettre de sortie. Le précieux document est parvenu ce mardi aux instances concernées. Sous réserve de qualification, il devrait être sur le parquet de l’Astroballe ce week-end face à l’ASVEL.


23.10 Alors que l’on pensait que Stephen Brun allait s’engager avec le STB Le Havre en qualité de pigiste médical de Brian Boddicker, l’affaire a finalement capoté. Mais son remplaçant, pour une pige devant aller jusque la fin de l’année civile, est loin d’être un inconnu puisqu’il s’agit de l’ancien roannais Marc Salyers (34 ans, 2m06). L’information circulait depuis ce mardi mais elle n’a été officiellement confirmée que ce matin.

Durant ses années françaises, Salyers aurait véritablement marqué les esprits de par ses qualités mais aussi sa personnalité. Il compte notamment à son palmarès deux titres de Champion de France et une victoire en Coupe de France. Sa meilleure saison ? Ce fut en 2006-2007 avec la Chorale de Roanne (19,1 points et 8 rebonds de moyenne). L’an dernier, Marc Salyers évoluait au Liban où il avait joué pour l’équipe de son ancien entraîneur Jean-Denys Choulet. Il avait alors pu montrer qu’il en avait encore un peu sous le pied (22,1 points et 8,9 rebonds de moyenne).

Dans son communiqué, Le Havre précise que l’intérieur arrivera en fin de semaine

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. dffdfdfd

    il est cramé !!

  2. Basketix

    Faut pas s'étonner du faible niveau du championnat de France avec ce genre de réaction du coach.

  3. Quenelle

    donc pour vous il est cramé, mais le coach dit que non…

    ok.

  4. Tit

    Soit le coach est un abruti, soit Salyers n'a pas su s'intégrer dans le groupe. Il avait sorti un sacré match contre Roanne.
    Etonnant quand meme que des types comme Salyers ou Brun restent sur le carreau.