Marc Silvert : « ça ne se passe pas trop mal »

Pour le coach de Denain, la confiance règne quant à la possibilité du maintien en fin de saison.

Chaque journée supplémentaire est un peu comme un bonus pour les joueurs de Denain. Rattrapé in extremis pour la Pro B, le club n’avait pour seule ambition que de se maintenir. Et pour le moment, au vue des situations plus que compliquées de Vichy et de Quimper, cela semble plus que raisonnable d’y croire dans la mesure où le club compte quatre succès d’avance sur l’UJAP.

« Ça ne se passe pas trop mal, mais la défaite face au Portel (87-88) a fait très mal. Pour la première fois de la saison, les gars se sont embarqués dans un excès de confiance invraisemblable. On commence par un 24-4, on grille deux temps-mort. Après, on a gratté, gratté pour finalement mourir à 1 point. C’est le pire des scénarios. Dans ces cas-là, il vaut mieux rester à 20 points. On n’a pas encore gagné un match sur le buzzer. On a 9 victoires, on pourrait très bien en avoir 3 ou 4 de plus sans miracle […] (Le maintien) ça devrait aller » explique ainsi Marc Silvert dans La Montagne.

Opposé à Limoges ce vendredi, Denain entend proposer son meilleur visage en jouant libéré dixit son coach et ce même s’il n’y a pas de victoire au bout des quarante minutes.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.