Marcelinho Huertas assomme Fenerbahçe Ulker

Marcelinho Huertas (23 pts, 7 pds) a sorti une performance canon sur le parquet de Fenerbahçe pour offrir la victoire au FC Barcelone.

Huertas-large-EuroleagueDans un match rapidement cadenassé, le FC Barcelona est venu arracher une victoire très importante en vue des quarts de finale sur le parquet d’un concurrent direct. Malgré une ultime tentative d’un Bojan Bogdanovic étrangement seul dans le corner, les Catalans mettent un peu plus Fenerbahçe dans l’embarra, grâce à une énorme prestation de Marcelinho Huertas (23 pts, 7 pds). Libéré par l’absence de Juan Carlos Navarro, le maître à jouer brésilien a fait le pluie et le beau temps dans le collectif sang et or, jusqu’à se révéler extrêmement dans les toutes dernières minutes en plantant deux paniers primés décisifs.

Pourtant sur le reculoir après un début de match réussi, la formation de Xavi Pascual a fait le dos rond et profité des lacunes du Fener à l’intérieur pour se créer tant bien que mal quelques espaces et ainsi conserver une petite marge d’avance. Très précieux des deux côtés du parquet, Kostas Papanikolaou (11 pts, 7 rbds) a souvent, et comme lors des deux précédents affrontements entre ces deux équipes, fait suer Bojan Bogdanovic (12 pts), tandis qu’Erazem Lorbek a montré des signes de retour en forme (10 pts).

Bien tristounet, sans inspiration collective, le Fener Ulker s’est échiné en défense et n’a jamais su inverser la tendance, en dépit de sombre-sauts hélas trop sporadiques. Le collectif de Zejko Obradovic n’a pas pointé le bout de son nez et les actions individuelles se sont succédées, comme le prouve ces 8 petites passes décisives. Auteur d’une bonne première mi-temps, Bo McCalebb a fini par tombé en désuétude (13 pts), rejoignant ainsi un Linas Kleiza cataclysmique au rayon des abonnés absents (2 pts, 3 pds). Au final, seule l’adresse de Melih Mahmutoglu (15 pts) et le talent de Nemanja Bjelica (15 pts, 7 rbds) ont sauvé Fenerbahçe d’une cuisante défaite, alors qu’un combatif Emir Preldzic (13 pts) a payé cher nombre de ses approximations.

Déjà deux défaites pour Fenerbahçe au Top 16 en autant de rencontres, la mauvaise histoire de la saison passée se répète. On pense à toi, Simone.

Score final : 73 – 76

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (35)

  1. John

    C’est quand même bizarre qu’avec autant de talents, l’Ulker n’arrive pas à faire plus en Euroligue surtout à domicile.

    Kleiza est vraiment moyen depuis son arrivée, les pivots du Fener sont vraiment la grosse faiblesse de l’effectif. Faudrait qu’ils recrutent un 5 digne de leurs ambitions.

  2. mimil

    Pour moi Kleiza est un joueur vraiment surestimé, soit il joue super mais complètement en solo ce qui ne va pas forcément faire gagner l'équipe (ex : finale de l'Euro contre nous), soit il passe complètement à travers. Il a même parfois une attitude limite pro. C'est un joueur dont je ne voudrais pas ni à Nanterre ni au PL, que je supporte

  3. mimil

    Bon alors Vincent t'as plus de jus c'est mou tout ça hahaha

  4. mimil

    J'espère que tu as enfin compris que tu n'en avais pas

  5. mimil

    Ah ça y est je te réveille, mais c'est l'heure d'aller dormir bonne nuit petit