Marcus Slaughter visé par une enquête pour avoir joué un faux-passeport

Alors que Marcus Slaughter a joué l’an dernier avec un faux-passeport, cela pourrait remettre en cause le triplé réalisé par son club d’alors, le Real Madrid.

C’est l’affaire qui secoue actuellement la Liga Endesa : Marcus Slaughter a joué l’an dernier avec le Real Madrid avec un faux-passeport de la Guinée Equatoriale. L’affaire avait été dévoilée en mai dernier par El Mundo Deportivo. A cette époque le quotidien espagnol avait expliqué qu’une enquête avait été ouverte au sujet de Marcus Slaughter et Andy Panko, tous deux joueurs représentés par l’agence Beobasket, qui avaient le même numéro de passeport de la Guinée Equatoriale.

Depuis quelques saisons le nombre de joueurs évoluant avec un passeport dit exotique a considérablement augmenté. On se souvient notamment du cas de CJ Wallace qui était subitement devenu congolais. Ce phénomène est favorisé par le fait que la Liga Endesa ne permet la signature que de deux joueurs extra-communautaires. Certains pays, dont la Guinée-Equatoriale, ne dépendent pas de cette catégorie en raison d’un accord signé en 2000.

On le voit dans les cas Slaughter et Panko que cela peut mener à des problèmes. En effet la Vanguardia a confirmé que leurs passeports étaient bien des faux.

L’affaire est cependant moins grave pour Andy Panko,qui ne l’a pas utilisé pour jouer en Liga. Pour Marcus Slaughter c’est en revanche bien le cas puisqu’il a disputé une dizaine de match de championnat et de Copa del Rey, deux compétitions remportées par le Real Madrid. Si les faits venaient à être confirmés, le Real Madrid pourrait bien perdre gros. Barcelone s’est ainsi déjà constitué partie civile dans cette affaire. Affaire à suivre…

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.