MarQuez Haynes « Je n’ai pas encore planté le moindre dunk »

MarQuez Haynes fait le bilan du premier tournoi amical disputé par l’équipe de Géorgie.

Durant tout l’Euro qu’il s’apprête à disputer avec l’équipe nationale de Géorgie et durant toute la préparation, l’ancien Chalonnais MarQuez Haynes tiendra un blog sur BasketActu pour nous donner son regard d’insider sur la compétition.

Le 8 août 2011

Salut les gars ! On est à l’aéroport en train d’attendre notre vol retour vers l’Autriche pour continuer notre préparation donc je me suis dit que c’était l’occasion de continuer mon blog. (Il est 6h du mat donc tout le monde dort ou essaie de dormir lol) je ne suis pas pressé de monter dans l’avion par contre, je déteste ça.

Tout d’abord, je voudrais parler de la photo que les gars de BasketActu ont choisie pour mon premier blog. Franchement les mecs, vous avez pris la pire photo possible. Il faut que vous changiez ça pour montrer à nous lectrices comme je suis beau gosse !

Plus sérieusement, le tournoi s’est bien passé pour notre équipe ce week-end. Nous avons fini avec deux victoires et une défaite. Nous avons perdu le premier match contre l’Estonie puis nous avons gagné les deux suivants contre une équipe américaine de stars de l’université et contre l’équipe nationale suédoise. Je peux vous dire que les Estoniens étaient en feu ! En fuego, comme on dirait en Espagne. Contre nous, ils ont dû faire un truc comme 12/26 à trois-points. Ça faisait un moment que je n’avais pas vu une équipe shooter comme ça.

L’équipe américaine, c’était différent, parce qu’ils ne jouent pas du tout un basket européen traditionnel, donc c’était un bon test pour nous. Ils ont fait des trappes en défense pendant tout le match et en attaque il y avait beaucoup de un-contre-uns et ils essayent de nous battre sur le dribble. Ce qui est positif, c’est que toutes ces prises à deux nous ont vraiment forcé à partager la balle, à faire circuler le ballon et à jouer ensemble plutôt que de nous reposer uniquement sur nos systèmes.

Le dernier match contre la Suède était plus classique. C’était assez lent parce que les arbitres ont contrôlé l’essentiel du match. Ils ont sifflé BEAUCOUP de fautes. Mais au bout du compte, je pense que notre avantage de taille a eu raison d’eux et on a gagné.

Nous ne sommes pas encore au niveau où nous voulons être mais nous avons beaucoup de talent et nous avons progressé ce week-end, c’est la chose la plus importante. Si nous continuons à progresser comme ça, nous représenterons très bien le pays à l’EuroBasket.

Personnellement, j’ai été pas mal mais je suis encore loin d’avoir joué mon meilleur basket. Mon shoot à trois-points rentrait bien ce week-end et mon jeu sur pick & roll était plutôt solide. Je n’ai pas encore planté le moindre dunk par contre lol. Mais c’est une situation très différente de tout ce que j’ai connu jusqu’ici donc je suis encore en train de m’adapter. Cette équipe de Géorgie est ensemble depuis de nombreuses années et j’essaie juste d’ajouter quelque chose à ce qu’ils ont déjà. Je ne cherche pas arriver et prendre les commandes. Je veux simplement apporter un plus à l’équipe. Pour l’instant, je sors du banc et je joue surtout en deuxième arrière, c’est ça la plus grosse adaptation que j’ai eue à faire.

Pour la deuxième partie de nos matches de prépa je vais essayer de mettre l’accent sur le fait de marquer plus de paniers faciles sur contre-attaque et d’aller plus souvent sur la ligne des lancers francs. De cette manière, je pourrai continuer à mettre des points sans que le coach soit forcé d’appeler des systèmes pour moi. Et pour tous les jeunes joueurs, SOUVENEZ-VOUS DE ÇA, les meilleurs scoreurs où qu’ils soient savent comment faire pour aller aux lancers ! Il faut aussi que je progresse au niveau de ma défense sur le ballon.

En dehors du terrain tout se passe bien aussi. J’ai pu parler à ma mère hier soir et elle va m’envoyer un paquet  plein de bonnes choses en provenances des USA, donc j’ai hâte de recevoir ça.

J’ai aussi eu l’occasion d’aller au cinéma entre deux matches et de voir Captain America en 3D. C’était cool. C’est bourré d’action donc ça devrait tenir éveillé la plupart des gens (sauf mon partenaire Toko qui s’est endormi pendant le film. J’ai pris une photo de lui en train de dormir assez marrante pour que vous puissiez vous moquer de lui). Je ne sais plus qui est l’actrice dans le film mais elle est canon ! lol à la mode 1950. Je vais peut-être demander à mon agent de contacter le sien pour qu’il m’arrange une sortie avec elle. Je me demande si ça serait vraiment aussi simple que ça.

Pour la suite, j’ai envie de voir La planète des singes. Si certains d’entre vous l’ont vu dites moi ce que ça vaut, mais ne me gâchez pas la fin !

Pour finir, je voudrais faire une grosse dédicace aux fans de Chalon et de Gran Canaria. J’ai reçu beaucoup de messages d’encouragements et j’ai vraiment apprécié le geste. Ça aide à se donner à fond ! On ne va pas tarder à monter dans l’avion donc je vous checkerai plus tard. Au revoir.

~Quez

English version >>

Tags : ,

Comments

Commentaires (5)

  1. Bingo

    Great post, very interesting. Next time, can you talk a little more about your team and teammates so that we get to know them? Thanks!

  2. ben

    Il a quatres coequipiers connus. Tskitishvili l un des plus gros bides de la draft. Shermadini, un tres grand, pas mauvais. Sanidkidze l ex dijonnais drafté. Et bien sur zaza pachulia

  3. bball is dead

    pouah j'me souviens de Sanidkidze en cadet c'etait juste…fou! un vrai monstre. Bcp de talen. le type de joueur capable de ressuciter et de ressortir un gros match a tout moment

  4. Damelo

    Tsikitshvili c'est un peu un prototype de Bargnani qui n'a pas abouti. Un grand trou noir qui shoote où qu'il soit. Mais pour faire la bonne passe…

  5. Startrak

    Captain America…pfff, la grosse bouze à ne pas aller voir, j'aurais fini comme Toko!