Match à la U Arena : Nanterre92 veut casser les codes

Le dimanche 11 mars Nanterre92 recevra l’ASVEL à la U Arena ; une rencontre que le club francilien veut placer sous le signe du show.

Du Palais des Sports Maurice Thorez à la U Arena il n’y a que deux kilomètres que le club de Nanterre92 franchira le 11 marc prochain. Ce jour-là les Franciliens se délocaliseront dans cette enceinte ultra-moderne de 15000 places en configuration basket pour recevoir l’ASVEL dans le cadre de la Pro A. « On travaille dessus depuis début septembre » précise Frédéric Donnadieu, le GM du club. « La U Arena c’est un énorme potentiel avec la possibilité de faire un spectacle original jamais vu ailleurs ». Dans une zone aussi concurrentielle que l’Île-de-France, où le « public est très exigeant » dixit Damien Rajot, le DG adjoint de la U Arena en charge de u arena (5)l’expérience client, cette volonté est d’autant plus importante pour relever le défi de remplir la salle au maximum. Le record d’affluence pour un sport en salle est jusqu’à présent détenu par les handballeurs du HBC Nantes. « L’enjeu dépasse le basket nanterrien. On veut mettre tous les atouts pour en faire une réussite. On aura des animations dignes de ce nom avec la volonté de se rapprocher de ce que fait la NBA. Le record est un objectif et on va tout faire pour l’atteindre » avance le président du club Jean Donnadieu. « On veut qu’à la U Arena les gens en prennent pleins les yeux ». Pour cela le club pourra notamment s’appuyer sur « la possibilité d’interagir avec les écrans. Il y’aura un mapping type NBA sur le parquet. On travaille aussi sur la mise en place d’une fan-zone, on a l’espace pour ça » détaille Damien Rajot. « On veut jouer sur la proximité. On a la même envie de casser les codes tout en restant humble ». Et comme le précise le DG de la U Arena Philippe Ventadour « le basket est précurseur en matière de mise en scène. Avec la spécificité de la forme en U, la façon de jouer avec les écrans, cela va donner une nouvelle façon de regarder ».

Pour préparer ce Nanterre92 show, le club peut compter sur le soutien de la ville qui « est à la base du projet ». « Le président de la LNB Alain Béral le pousse également » explique Frédéric Donnadieu. «  On a le soutien de la Ligue mais aussi de la Fédération. On a aussi rencontré le conseil régional » rajoute quant à lui Jean Donnadieu. Afin de toucher au mieux un public familial, le match a aussi été décalé à un horaire inhabituel, 17h, « avec la bienveillance de SFR Sport ». Si l’organisation représente « un bon stress », l’idée est aussi de voir plus loin et de pérenniser l’événement. « L’idéal serait de venir faire un match par an » reconnaît Frédéric Donnadieu. « On veut montrer que Nanterre se développe, que l’on a des ambitions. On prend aussi un risque en sortant de notre petit confort du Palais des Sports. Mais si on arrive à remplir la salle, ça rejaillira sur l’ensemble du basket français ». Ne dit-on pas d’ailleurs que « Dans toutes les affaires humaines, c’est l’audace qui eut le dernier mot » ?

Crédit photo : BY

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.