Matches décisifs ce soir en Pro A

Vu les résultats d’hier soir, certaines équipes auront un paquet de pression sur les épaules ce soir.

Suite et fin d’une 28ème journée qui pourrait très bien mettre un terme au suspense de la fin de saison car, si personne ne sera définitivement éliminé ou qualifié ce soir, quelques écarts important pourraient se créer entre certaines équipes. Mis sous pression par les résultats d’hier soir, plusieurs teams joueront ce soir pour ne pas se faire définitivement distancer.

Elan Béarnais – Chalon/Saône (20h30 sur Sport+)

 

Gare à la glissade. Mais que se passe-t-il du côté de Pau-Lacq-Orthez ? Il y a un mois, les Béarnais étaient quasiment sûr d’aller en playoffs l’année de leur retour dans l’élite. Seulement voilà, le départ de Laurent Sciarra, la blessure d’Antoine Mendy et un certain relâchement coupable une fois le maintien assuré ont semble-t-il plombé la fin de saison d’une équipe qui aurait pu en inquiéter plus d’un lors des playoffs. Si Teddy Gipson et ses partenaires sont toujours dans la course à la qualification, une défaite ce week-end mettrait sans doute fin à leurs espoirs. Du côté de Chalon et de notre bloggeur Steed Tchicamboud, la victoire hier soir de Nancy dans les Mauges ne laisse pas d’autre choix que la victoire pour ne pas voir la seconde place s’échapper et une cinquième place se rapprocher dangereusement. Bref, ce sont deux équipes avec un impératif de victoire qui s’affronteront ce soir dans le Béarn.

Vichy – Strasbourg

Malheur au vaincu. Battu par le P-L la semaine passée, la JAV joue une de ses dernières cartes ce soir, si ce n’est la dernière. C’est face à leur nouveau concurrent direct dans la course au maintien que les coéquipiers de Jamal Shuler tenteront de reprendre leur marche en avant. La victoire sera indispensable pour les deux équipes, mais les Vichyssois devront également tout faire pour récupérer leur point-average déficitaire de 15 points. Les Alsaciens, quant à eux, devront se remobiliser et espérer que l’éviction de Fred Sarre en début de semaine aura eu l’effet d’un électrochoc pour un club en pleine déconfiture depuis plusieurs semaines. Il faudra donc un grand Ricardo Greer pour que la bande à SIG’OH s’en sorte car c’est un match dans une ambiance volcanique qui les attend, ce soir, dans la petite salle auvergnate.

Poitiers – Le Mans

Au jeu des chaises musicales. C’est un match tout à fait particulier qui attend les hommes de Ruddy Nelhomme ce soir dans la petite, mais imprenable, salle St-Eloi. Si une victoire les lancerait définitivement dans un sprint final en vue d’une qualification pour les playoffs inespérée il y a peu, une défaite pourrait les replonger dans leur interminable lutte pour ne pas descendre. Les manceaux de JD Jackson pourraient quant à eux, en cas de victoire, s’envoler au classement et prendre une sérieuse option sur cette huitième place qu’ils convoitent tant. Un beau duel se profile donc dans le Poitou ce soir, où deux des plus grands espoirs du basket français, Antoine Diot et Evan Fournier, s’affronteront.

Roanne – Le Havre

Tapis dans l’ombre. On aurait presque oublié que les joueurs de Jean-Denys Choulet restent en course pour la quatrième place. Moins transcendants depuis le départ de KC Rivers, la Chorale a quelque peu changé son style de jeu et s’appuie de plus en plus sur un Uche Nsonwu trop longtemps ignoré en attaque. Rongé par les blessures depuis le début de la saison, le STB peut à nouveau compter, depuis la semaine passée, sur leur arrière Bernard King. Bon an, mal an, Wes Wilkinson et ses coéquipiers pourraient même assurer leur maintien et s’approcher un peu plus d’une huitième place en cas de victoire en terre roannaise.

Tags : , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. AND11

    Bonne couverture de la pro A chez BA en ce moment :) :)