Mickael Gelabale : « Je suis prêt à aller au charbon »

C’est un Mike Gelabale frais et motivé qui a fait le point pour nous sur le début de la préparation des Bleus.

BasketActu : Dans quel état d’esprit est l’équipe en ce début de préparation ?

Mickael Gelabale : On est confiant, prêt à aller bosser. On attend que l’équipe soit au complet, que les matchs amicaux commencent pour être vraiment dans l’ambiance.

 

BasketActu : Et sur le plan personnellement, comment tu sens-tu physiquement ?

MG : Ca va. Ça fait seulement trois semaines que je me suis arrêté. Au début c’est toujours un peu dur mais après, à partir de la semaine prochaine, on va dérouler tranquillement. Par rapport  aux blessures, je n’ai pas de crainte. Celle que j’ai eu cette saison, pour moi c’est du passé. J’arrive déjà à courir normalement, c’est le plus important.

 

BasketActu : En ayant repris beaucoup plus tard, tu es finalement assez frais…

MG : Je suis frais, j’ai envie de jouer, de taper dans la balle. Je suis prêt à aller au charbon donc c’est ça qui est le plus important. Je pense que si j’avais joué une saison pleine, là je serais fatigué alors que là c’est le contraire.

 

BasketActu : On voit déjà que le groupe vit bien ; c’est une vraie force pour la suite ?

MG : C’est ça qui fait notre force. Nous on est là, on est posé. Tous ceux qui arrivent, ils s’intègrent facilement. Là on a trois jeunes de l’INSEP qui s’entrainent avec nous, on aurait dit qu’ils étaient là avec nous depuis trois ans (sourires). On est là tranquille, on ne se prend pas la tête. On fait ce que l’on a à faire et on en tire le meilleur.

 

BasketActu : Et puis l’objectif JO doit suffire à se motiver facilement…

MG : C’est clair. Quelqu’un qui veut faire les JO et qui n’est pas motivé il n’a qu’à rester chez lui. Le seul fait d’entendre que tu peux participer aux JO, tu es déjà motivé. Je pense que nous on est déjà motivé depuis septembre.

 

BasketActu : C’est un objectif que tu avais depuis longtemps ?

MG : Quand je suis arrivé en France en 2000, il y’avait eu les JO de Sydney. C’est ce qui m’a motivé le plus.  Et ensuite avec l’Equipe de France on s‘était fixé ça comme objectif.

 

BasketActu : On sait que ce ça pouvait représenter pour Boris et Tony ; ils vous en ont beaucoup parlé au sein de l’équipe ?

MG : Je les ai loupé comme eux. On a le même âge. Ça a toujours été dans un coin de ma tête. J’en parlais un peu moins mais j’ai les mêmes sensations qu’eux.

 

BasketActu : Tu t’imagines déjà à la cérémonie d’ouverture ?

MG : Ah mais ça c’est la première chose. Quand je serais là dedans, je sais que je ferais parti de tout ça. C’est un moment dont on ne fait que parler. Quand ça ça vraiment commencer je pourrais me dire que j’y suis. La pression elle viendra à ce moment là.

 

BasketActu : Au niveau du tirage, on a parlé d’une poule difficile pour les Bleus ; tu le penses également ?

MG : Elle sera difficile pour tout le monde. Je pense que ça sera à nous de gérer nos cartes, de jouer notre basket comme on l’a fait l’année dernière. Ce qu’on a fait au Championnat d’Europe va nous donner beaucoup de confiance, plus d’expérience. On sait ce qu’on est capable de faire maintenant et il va falloir qu’on le refasse avec la manière.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.