Mike Gelabale a faim de basket

Dans une interview pour le site de la SIG, Mike Gelabale est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à s’engager avec le club alsacien.

L’annonce du retour de Mike Gelabale est un petit évènement. En effet, on n’avait pas vu l’ailier guadeloupéen jouer en France depuis son passage à l’Asvel lors de la saison 2010-2011. Depuis il avait pas mal bourlingué jouant successivement pour le Khimki Region Moscou, Cedevita, Valence, les Wolves (en NBA) puis à nouveau pour le Khimki Region Moscou. Cet été, après un état passé en bleu, le fait de le voir sans club a surpris beaucoup d’observateurs vu son épais cv. Mais l’ancien choletais a doublement profité de ces quelques semaines comme il l’a expliqué sur le site de son nouveau club. « Après la Coupe du monde, j’ai eu pour une fois l’occasion de me poser, de prendre du temps avec ma famille, mon entourage immédiat […] Je bosse depuis un mois avec Thomas Drouot, l’assistant du Paris-Levallois qui est très bon coach perso et qui m’a remis sur les rails. On a aussi évalué ma cheville, puisque j’avais été blessé pendant le Mondial« .

Avec la SIG, Mike Gelabale devrait disputer la bagatelle de onze rencontres en un mois entre le championnat et l’Eurocup. Comme l’a expliqué Vincent Collet après la victoire de Strasbourg au Paris Levallois vendredi dernier, c’est sa fiabilité au tir qui est attendu et ce dès mercredi sur le parquet de Saragosse. « Les enchaînements sont énormes. C’est pour cela que Vincent et le club m’ont fait signer un mois. Pour apporter un petit plus » explique l’ailier.

Et si l’essai est concluant pourquoi ne pas prolonger le bail ? Si Strasbourg est déjà pour, Mike Gelabale n’est pas opposé à l’idée. Le club alsacien et plus largement la Pro A seraient alors gagnants.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.