Mike Gelabale : « Mes objectifs ? Gagner des titres, rien de perso »

Néo-manceau, l’ailier Mike Gelabale n’a qu’une seule obsession pour la saison à venir : gagner des titres.

Avant son arrivée au Mans, Mike Gelabale avait l’étiquette d’un grand voyageur. Mais cette fois-ci l’international a posé pour deux ans ses valises dans la Sarthe avec la ferme ambition d’ajouter plusieurs lignes à son palmarès.

Le soutien reçu du public après l’Euro

« Ça fait plaisir, ça fait chaud au cœur. Les gens disent tout le temps merci alors que l’on n’a fini que troisième. Les gens ont vu que l’on avait fait le boulot, qu’on n’avait pas lâché. Ils sont reconnaissants et c’est bien ».

Le retour en club

« Quand on arrive il faut apprendre rapidement les nouveaux systèmes, connaitre les nouveaux joueurs. Ça bascule très vite avec la sélection. Mais j’y pense toujours, je me dis souvent que l’on aurait pu avoir l’or. C’est fait et maintenant on ne peut rien y changer ».

Les liens avec Le Mans pendant la période Bleus

« Je n’avais pas mis Le Mans de côté. Je n’avais pas forcément de lies avec l’équipe mais avec Vincent (Loriot, le coordinateur sportif) oui. Il m’envoyait des emails tous les jours tous les jours. Il m’envoyait même des trucs sur les U18. Dès qu’il y’avait un truc d’un joueur du Mans il filtrait et me l’envoyait. Trois/quatre emails tous les jours par la même personne pendant deux mois d’affilée c’était quand même beaucoup (il se marre) ».

Les objectifs pour la saison

«Mes objectifs ? Gagner des titres, rien de perso, c’est une ambition collective. C’est le plus important. On veut faire les playoffs pour aller le plus loin possible […] Pour l’Eurocup il faudra que l’on bosse dur pour arriver déjà au deuxième tour […] Il faut que l’on joue tout à fond. On a une équipe avec de jeunes joueurs mais matures ; je pense qu’on pourra aller loin avec eux ».

Son rôle auprès des jeunes du Mans

« Le Mans ne m’a pas forcément demandé d’avoir un rôle de grand-frère auprès des jeunes de l’équipe mais Lesly Bengaber oui. Il y’a son petit frère qui est là (Grégory, qui vient de terminer un cursus à l’INSEP). Il m’a dit de m’occuper de lui et j’ai déjà commencé ».

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.