Miralem Halilovic : « Je voulais rester en France »

Rester en France était l’option numéro un de Miralem Halilovic.

Update : Pour La République du Centre, Miralem Halilovic est revenu sur son choix d’avoir rejoint Boulogne-Levallois. « Après trois ans à Orléans, je me suis bien acclimaté au championnat, je connais la langue, je voulais rester en France. Orléans a fait des efforts pour essayer de me garder, et même si ça a été une décision difficile, à 28 ans, c’était le moment pour moi de gravir une autre marche et de jouer plus haut. Boulogne-Levallois (4e cette saison), qui va disputer l’Eurocup, c’était la meilleure étape pour moi ».

27.04 Boulogne-Levallois a confirmé la signature pour deux saisons de Miralem Halilovic.

26.04 Miralem Halilovic devrait rester en Elite l’année prochaine. En effet, selon Le Parisien, l’intérieur devrait s’engager avec Boulogne-Levallois.

12h20 C’est en 2017 que Miralem Halilovic (28 ans, 2m05) avait posé ses valises à Orléans, qui évoluait alors en Pro B. Avec le club du Loiret, l’intérieur bosnien a accumulé les bonnes saisons, et pris une part active à la montée en Elite. Mais le capitaine de l’OLB ne sera plus là la saison prochaine. En effet, il a officialisé son départ par un long et émouvant message sur sa page facebook, dont voici un extrait.

« Les adieux sont difficiles quand on a appris à aimer ce que l’on quitte.

En 2017, après une belle saison en Croatie, j’ai reçu une offre de la part d’Orléans.
En toute honnêteté, je n’aurais jamais pu rêver que cette décision allait changer le cours de ma carrière et de ma vie.
D’un côté, mon choix de signer dans une 2e division Française à 25ans semblait être un grand pas en arrière pour certains, de l’autre il y avait beaucoup de gens sceptiques quant à ma capacité à performer dans ce championnat.
Je savais que j’avais juste besoin d’une opportunité de montrer ce que je savais faire, et Orléans me l’a donnée.
Mais pas seulement cela…
Dès mon arrivée, le club de Orléans Loiret Basket et les Orléanais m’ont accueilli de la plus belle des manières, et m’ont fait me sentir comme à la maison. J’en serai éternellement reconnaissant ».

Nul doute que celui qui tournait à 17,6 points et 7,9 rebonds de moyenne cette saison n’aura aucun mal à rebondir ailleurs…

Crédit photo : David Haynau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.