Montepaschi Siena, monument en péril ?

Malgré un titre de champion d’Italie en 2013, l’avenir n’est pas rose pour le Montepaschi Siena…

Daniel-hackett-sienne

Qui ne s’est jamais enthousiasmé pour le Montepaschi Siena ? Emmenée par Simone Pianigiani, dont le bilan à la tête du club est de 225 victoires pour seulement 28 défaites entre 2006 et 2012, l’équipe italienne a été l’un des plus grands clubs européens sur la dernière décennie. Avec ses 8 titres de champion d’Italie, ses 5 coupes d’Italie, il ne manque à Sienne qu’un titre européen. Un titre qui a été remporté en 2002 avec la défunte Coupe Saporta. Seulement l’Euroleague a toujours échappé au club italien et on est droit aujourd’hui de penser que ce trophée pourrait lui échapper éternellement…

Fin janvier 2013, un scandale financier a éclaté en Italie. Ce scandale a durement touché la Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS) et a ébranlé l’Italie jusqu’à Mario Monti. Ce sont des centaines de millions d’euros qui auraient été perdus en trading. Or celle qui est la plus ancienne banque du monde (créée alors que Machiavel n’était encore qu’un bambino), et également le sponsor qui a fait de Sienne la place forte du basket italien. Forcément, les problèmes financiers de la banque se sont répercutés sur l’équipe italienne. Ferdinando Minucci, le General Manager du club déclarait fin juin que le budget « allait baisser de 50% la saison prochaine« .

bobby-brown-sienneUne terrible nouvelle pour le club, qui malgré une 5e place en saison régulière, a disputé des play-offs magnifiques pour remporter le titre de Champion d’Italie. Du coup, des rumeurs envoient Bobby Brown partout en NBA et en Euroleague. Le meneur américain qui a remporté le trophée Alphonso Ford du meilleur marqueur de l’Euroleague n’est pas le seul à être convoité puisque David Moss et Benjamin Eze intéressent également de nombreuses écuries européennes. Sienne se retrouve tel un champion de France, il ne peut garder ses meilleurs éléments. Le coach Luca Bianchi a donc rejoint Milan et s’est fait remplacer par son adjoint Marco Crespi. Heureusement, Daniel Hackett et Marco Carraretto souhaitent rester. Malgré les difficultés budgétaires, les deux joueurs sont profondément attachés au club et symbolisent la vraie identité du club.

Néanmoins, pour aller encore plus dans la difficulté, un problème de salle se pose. Malgré sa licence A, Sienne va devoir quitter son PalaEstra pour continuer à jouer en Euroleague. En effet, cette salle ne peut contenir qu’un peu plus de 5000 personnes. Or les critères pour un club possédant une licence A sont de 7000 places minimum. Le projet d’une nouvelle salle étant tombé à l’eau, la licence A du club de Toscane se retrouve en danger. La solution envisagée est donc d’aller à Florence, à 1h de route. Comme quoi, il n’y a pas que les fans nanterriens qui devront prendre leur voiture la saison prochaine… Selon agenziaimpress, ce sont 500 000 euros qui ont été débloqués pour rénover le Mandela Forum de Florence. Cela lui permettrait d’atteindre une capacité de 7000 places, et donc d’accueillir Sienne qui garderait sa licence A. Pas la solution idéale, surtout qu’en Italie un club peut déménager comme les franchises en NBA. Ainsi, si la banque Monte dei Paschi di Siena se désengageait du club et qu’un repreneur florentin s’intéressait au club, le monument disparaitrait pour de bon…

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. wigg party

    Bo Mccaleb à bien fait de partir au final, il a vu que ça tourne pas rond là bas… :)