ALL STAR GAME

Mouhammadou Jaiteh : « Antibes ? On se doit la victoire absolument »

Pour le pivot nanterrien Mouhammadou Jaiteh la JSF devra impérativement battre les Sharks d’Antibes ce samedi en championnat.

Face à Bilbao, Nanterre a pris une vraie leçon de basket. Si la JSF ne fait pas preuve d’intensité et d’engagement face à Antibes, elle filera droit vers une déconvenue. Pour Mouhammadou Jaiteh la défaite n’est d’ailleurs aucunement envisageable.

L’analyse du match

« Le plus important c’est de se remettre en question après un match catastrophique comme ce soir (mardi). Il faut retourner au boulot pour inverser cette mauvaise tendance ».

Un contexte de match particulier

« Tout le monde a évidemment été choqué par ce qu’il s’est passé. En plus nous on est quasiment dans Paris. C’est très très difficile mentalement parce que c’est là où ça se joue dans un premier temps. Le fait que ça soit un sport collectif ça nous aide ; on va se tous se pousser pour aller vers le haut. On va encore plus se faire confiance les uns les autres et c’est comme ça que l’on va se mettre dans la bonne direction ».

Un problème de rythme ?

« Quand on prend 30 points c’est difficile de parler de ça. Evidemment c’est un élément qui est là mais si on avait montré plus de combativité dès le début de match ça aurait pu jouer. Dans ce match-là on a pris une leçon de basket donc cette question de rythme ne représente rien ».

Antibes un match-piège

« Etre professionnel c’est se remettre de ses échecs que ça soit collectif ou individuel. On a pris une très très grosse gifle alors que c’était un match très important pour nous. Le plus important c’est de sortir de ça très rapidement. On va tout de suite se tourner vers Antibes car c’est une équipe-piège. Ils viennent de monter mais ça n’a rien d’un promu classique. C’est une équipe très dangereuse qu’il faut respecter. On se doit la victoire absolument. C’est un match où il y’aura un petit peu de pression ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.