Mouphtaou Yarou : « La défense et le rebond ? C’est ce que j’aime faire »

Après plusieurs jours d’attente, Mouphtaou Yarou est enfin arrivé en France. Et l’intérieur béninois attend avec impatience de se mettre au travail.

Première recrue de l’intersaison du Mans, le pivot Mouphtaou Yarou (24 ans, 2m06) s’est pourtant fait désirer. En effet, l’ancien joueur de Radnicki (en Serbie) est le dernier arrivé dans le groupe d’Erman Kunter. Des problèmes administratifs l’ont retenu plus longtemps que prévu aux Etats-Unis. Mais tout cela est désormais derrière lui.

« Je suis soulagé d’être arrivé et ça m’a fait plaisir d’être avec l’équipe, passer du temps avec mes coéquipiers. Pendant le temps où j’ai été bloqué, j’échangeais avec eux, je parlais aussi tous les jours avec Vincent (Loriot) le directeur sportif ».

Aussi, brillant l’an passé en Eurocup (17,1 points et 13,1 rebonds de moyenne), c’est par le biais de cette compétition qu’il avait réussi à taper dans l’oeil d’Erman Kunter, alors directeur sportif du Besiktas Istanbul. La présence du technicien à la barre du Mans a ainsi facilité sa venue pour une première expérience en Pro A. Le « Malin du Bosphore » lui a d’ailleurs déjà dessiné les contours de son rôle dans le MSB version 2014-2015.

« J’avais joué l’an dernier contre son équipe du Besiktas en Eurocup. Le fait qu’il soit là était une bonne raison de venir. Il m’a dit qu’il comptait sur moi pour apporter de la défense, du rebond.. C’est ce que j’aime faire. Je connais mon rôle et je vais aider mon équipe à gagner. Après tout ce que les gens racontent autour, je ne l’écoute pas. Je joue pour mon équipe, mes coéquipiers, mon coach ».

Lors du Tournoi du Golfe à Vannes, il a pu juger en observateur privilégié sur le banc le jeu proposé par sa nouvelle équipe. Et l’intérieur le sait, le groupe possède encore une bonne marge de progression.

« C’est le début ; on ne se connait pas encore. On doit travailler encore plus en défense, courir… mais c’est le début. On est tous nouveaux mais on sera meilleur la semaine prochaine (Le Mans participe au Tournoi de Sablé-sur-Sarthe ndlr) ».

Mais avant d’effectuer ses grands débuts sur les parquets, Yarou aura eu le temps de prendre ses marques dans sa nouvelle ville qu’il a « hâte de découvrir« . Une impatience qui doit aussi être bien présente dans les rangs des supporters tant le pivot a pu susciter des attentes lors de sa signature dans la Sarthe.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.