Mykal Riley : « aucun complexe d’infériorité »

En conférence de presse, le scoreur attitré de la JSF Nanterre est revenu sur son évolution ainsi que celle de l’équipe.

« On a beaucoup travaillé sur le shoot à 3 points cette semaine et ça a fait une bonne différence pour nous aujourd’hui.

Au début de la saison, on était un peu plus affecté quand on faisait des petites erreurs sur les tirs, qu’on perdait deux ou trois ballons. Là on a plus de dureté. On s’entraine aussi plus dur et le coach nous pousse davantage. On met beaucoup l’accent sur la défense et ça a vraiment élevé le niveau de l’équipe.

En travaillant plus dur aux entrainement, en restant plus longtemps pour shooter, en faisant les efforts, ça m’a permis de plus rentrer mes shoots. Au début de l’année, ils étaient là mais je ne les rentrais pas. J’avais besoin de faire ce travail en plus pour que les shoots que je prends aujourd’hui ils rentrent davantage.

J’ai toujours pensé qu’on avait le niveau pour être compétitif avec les autres équipes à l’exception de Nancy et Gravelines. On avait été compétitif contre tout le monde, même contre les équipes de tête. Il n’y a eu que deux équipes à être clairement plus fortes que nous. Pour les autres, c’est juste qu’il y’a toujours eu ces petits loupés, ces
petites pertes de balle, le stop que l’on ne faisait pas en défense. C’est ça qui nous sortait mais aujourd’hui il n’ya aucun complexe d’infériorité par rapport aux autres équipes de Pro A ».

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.