Mykal Riley a une revanche à prendre

Un an après son transfert avorté, l’ailier US Mykal Riley veut prendre sa revanche avec la JDA DIjon.

RileyUne longue année… Sans ce contrôle positif au cannabis à l’issue d’un Nanterre-Le Mans, l’ailier US Mykal Riley (28 ans, 1m98) aurait porté le maillot de la JDA Dijon lors de la saison 2012-2013. Au lieu de ça, l’ancien joueur de la JSF Nanterre a du en passer par une suspension de six mois et une courte pige au Vénézuela avec les Bucaneros de la Guaira. De cette expérience, l’ailier formé à l’université d’Alabama dit en avoir beaucoup appris.

« C’est un championnat avec beaucoup de matches, j’ai dû en disputer 63 en six mois. On avait parfois trois rencontres consécutives en trois jours, un peu sur le format NBA […] Ces six mois m’ont appris l’humilité et j’étais très heureux que Dijon ne m’ait pas oublié et de revenir en France » (Le Bien Public).

Il faut dire que sa dernière saison en France avait été plutôt réussie. Pièce-maitresse de Pascal Donnadieu, ce poste 3 aux grosses qualités athlétiques et doté d’un très bon shoot longue-distance avait tourné à une moyenne de 11,4 points, 4,7 rebonds et 2,6 passes décisives par match. Face au Paris Levallois Mykal Riley avait inscrit 26 points, ce qui constitue son record dans la division. Une prestation de haute-voléee que Jean-Louis Borg, l’entraineur de la JDA Dijon, espère bien qu’il reproduise au sein d’une formation bourguignonne à la forte identité défensive.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.