Nancy à réaction, Orléans surprend Cholet

Retour sur la deuxième partie de la 16e journée de Pro A, première journée de la phase retour.

Nancy-Le Mans : 95-77

A la mi-temps, la parité était encore de mise (46-46) mais après… Bernard King l’a joué royal en terminant avec 35 d’éval (27 points, 3 rebonds et 5 passes décisives). C’est aussi en resserrant les boulons en défense que le SLUC a pu construire son succès. Pour les Manceaux, si Taylor Rochestie a encore épaté la galerie (18 points, 6 rebonds et 9 passes décisives), c’est la perf’ d’Alain Koffi qui est à retenir. Avec  10 points et 7 rebonds, l’intérieur franco-ivoirien monte doucement, mais surement, n régime.

 

Poitiers-HTV : 91-65

Victoire logique des Pictaviens, quant à en tirer des enseignements, c’est autre chose… Au bout du premier quart-temps, le HTV n’était d’ailleurs qu’à 5 petits points. Face à cette faible opposition, Ruddy Nelhomme a pu faire tourner son effectif comme en témoigne les 11 minutes (pour 5 points et 1 rebond) du jeune combo-guard Kevin Harley. Pour le HTV, seule
satisfaction, la ligne de stats de Louis Labeyrie (double-double avec 16 points et 11 rebonds) qui tire profit de la situation insoluble du HTV pour s’illustrer individuellement.

 

Cholet-Orléans : 76-86

Sans attirer autant l’attention que les grosses écuries, Orléans fait tranquillement son trou. En s’appuyant sur un gros collectif (5 joueurs à plus de 10 points) et un secteur intérieur dominant (29 rebonds à 23), les hommes de Philippe Hervé ont évité le piège choletais. Le CB, lui, a payé son manque de solutions offensives puisque derrière Fabien Causeur et Patrick Christopher (21 points chacun), Luc-Arthur Vebobe n’est qu’à 8 points.

 

Strasbourg-Chalon sur Saône : 67-74

Dans un match plutôt équilibré, la différence s’est faite dans un deuxième quart-temps bien maitrisé des Bourguignons (20-14). Sans être géniaux au tir (36,5% de réussite) ni dominateur
au rebond (43 à 33), les coéquipiers de Blake Schilb (16 points et 4 rebonds) ont su tirer profit des lancers-francs accordés (23/27). Malgré Ricardo Greer une nouvelle fois énorme (14 points et 14 rebonds), la SIG ressort d’un match avec des regrets et la sensation de ne plus avancer.

Tags :
Comments

Commentaires (30)

  1. forlan

    Au passage, Poitiers n'est plus dans la zone de relégation !

  2. AND11

    Le couguar n'est pas mort hahahahahaha!

    Sans la connerie de Shuler on serait meme toujours invaincu à domicile. Y'a plus qu'à espérer qu'on ai l'avantage du terrain en PO…

  3. AND11

    Ben alors ? Ils sont ou tous les haters qui ouvraient grande la bouche la semaine dernière ?

  4. Rahsaan

    J'ai kiffé Bernard King, il continue de fermer des bouches. JLM a fait le bon choix au vu de la situation.

  5. Chain

    Nancy mérite sa victoire, a bien mieux joué en 2eme mi temps avec une sacrée reussite aux shoots (on peut même pas dire que c'est de la chance vu comment les shoots étaient ouverts). Mais l'arbitrage…. Heureusement que nancy était bien au dessus sur ce match et que ça n'a pas influer le resultat mais vraiment un arbitrage complétement incohérent et qui ne connait meme pas les règles du basket (cf le contre sur koffi ou un marché est sifflé, le contre sur bryant balle en touche et balle au sluc est pas mal non plus). Bref je repense a ce que tu disais andy et je suis d'accord, le mounir je sais plus quoi c'est une brêle celui là.

  6. zuko68

    Nouvelle défaite de la SIG.. Mbaye me fait pleurer par son inexistence.

  7. on rêve ?

    oui oui voilà, c'est une ambiance particulière, c'est bien d'en être content…c'est tout…

    bonne semaine and11 Asir

  8. Steve

    Dites vous êtes au courant que Nancy n'est pas la seule équipe à avoir jouer ? Mais continuez de ne pas parler d'Orléans, vous avez raison, nous avançons masqué … ^^

  9. Pedrosa

    Et de chalon…

  10. Gate34

    Désolé d'avoir extrapoler tes propos qui se résument normalement à :

    – le SLUC est la meilleure équipe de la LNB

    – le SLUC s'est fait voler des titres de champion du fait de la finale en un match sec

    – le SLUC s'est fait piqué sa place en Euroligue à cause du ranking dont les règles ont changé pour favoriser l'ASVEL (sinon dans le premier item, il aurait fallu écrire : le SLUC est la meilleure équipe de l'Euroligue)

    – le SLUC sera champion car à chaque défaite tu renvois vers les PO

    – quelque soit l'équipe qui est en tête du championnat, elle ne tiendra pas pour les PO

    – l'ASVEL est le pire des clubs surtout parce qu'ils ont piqué la place au SLUC en Euroligue

    – les anciens grands clubs français (Limoges, Antibes, Orthez) ne représentent rien car ils ne sont plus dans le coup actuellement

    – Akpomedah n'est pas un joueur de basket

    Ai-je bien résumé ta pensée que tu ressasses à longueur de journée sur ce site ?

  11. AND11

    Gate34 t'as tout feux le Sluc s'est fait voler aucun titre.
    Par contre Monsieur Besok nous a tué ça je l'oublierais jamais. De même pour Dee Spencer l'année suivante.

  12. LuisAlves

    Nancy a gagné et le méritait sur ce match. Pas grand chose à dire de plus. Comme quoi on peut s'avouer vaincu par meilleur sans invoquer l'arbitrage ou les phénomènes métérologiques.

  13. OscarAbine

    Quatre matchs de ProA, évaluations : 2, 22, 1, 35. On va dire "irrégulier", non ?

  14. Mike de Gotham 72

    C'est clair que Besok m'a plus d'une fois fait sauter dans les tribunes de bercy ! ENORME sur cette finale !!!