ALL STAR GAME

Nancy fait un pas vers la finale

En battant Strasbourg 67 à 57, le Sluc Nancy se rapproche sensiblement de la finale des playoffs de Pro A.

Certes ce Nancy-Strasbourg ne restera pas dans les annales mais le Sluc a réussi le principal à savoir remporter la victoire pour se rapprocher sensiblement de la finale des playoffs de Pro A face à Limoges ou Dijon (le CSP menant actuellement 2-1 la série).

Lors du match 2 à Strasbourg, Alain Weisz avait du faire tourner ses cadres en fin de match, notamment Florent Piétrus et Randal Falker, à cause de la fatigue. Bien lui en a pris car ces derniers ont su répondre présent face à une équipe strasbourgeoise n’ayant jamais réussi véritablement à imposer son jeu. Le bon début (4-0) n’a pas été confirmé, Falker et Nichols prenant rapidement leurs marques dans le match. Pour autant la SIG n’a jamais été totalement larguée durant la première mi-temps en partie grâce à une faible adresse des Nancéiens. Mais les joueurs de Vincent Collet n’ont pas été plus adroits. Qui plus est, OD Anosike n’a été que trop peu trouvé par ses coéquipiers (8 points et 0 rebond) quand David Andersen a encore une fois été mis en difficulté par Florent Piétrus (29-26 à la mi-temps).

La blessure d’Antoine Diot à la cheville gauche trois minutes à peine après la reprise n’a pas été pour arranger les affaires des Alsaciens. Derrière Austin Nichols, victime d’un coup de chaud, a enfoncé le clou (16 points) quand le duo Falker/Piétrus s’est chargé de gober un nombre incalculable de rebonds offensifs (7 chacun). Le déficit final dans la raquette est d’ailleurs criant (41 à 21 pour le Sluc). Il a fallu le travail des JFL, notamment celui de Jérémy Leloup (7 points et 4 rebonds), pour tenir un minimum la baraque côté SIG. Mais à voir le trio Thornton/Campbell/Andersen sur le banc durant les dernières minutes, on avait deviné que Vincent Collet avait déjà le regard tourné vers le match 4 de la série.

Il reste qu’en remportant ce match 3 Nancy a pris un petit ascendant sur le plan psychologique. Car la pression lundi sera bel et bien sur les épaules des Alsaciens qui pourraient devoir jouer sans Diot.
<blockquoteclass= »twitter-tweet » lang= »fr »>

Antoine Diot(entorse de la cheville), « trèsincertain » (Collet) pour le match 4 de lundi entre Nancy et Strasbourg #ProA

— Yann Ohnona(@yohnona) 24 Mai 2014


Crédit photo : Chris Elise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.