Nancy fait plier Bilbao et arrache sa première victoire

Le duo Batum – Moerman offre la première victoire de Nancy en Euroleague grâce à une fin de match de toute beauté (87-73).

Au début du match, les Nancéiens font très vite face à un mur. Les Basques défendent avec beaucoup d’agressivité. Et c’est d’ailleurs Jackson qui le premier, après un petit cross, inscrira les premiers points, vite suivi par Batum. Mal placé, John Linehan récolte une deuxième faute en l’espace de deux minutes. Visiblement, le meneur US a du mal à s’adapter à l’arbitrage Euroligue. Pour Bilbao, Jackson est on fire et s’occupe du scoring. Mumbru, sur une contre-attaque, passe un 3 pts qui donne 5 pts d’avance à son équipe mais Shuler le lui rend sur l’action suivante.

Nancy semble être dans un schéma d’action-réaction où l’équipe lorraine tente de rendre panier pour panier. Mais avec un peu moins de réussite dans le dernier geste. Cependant, c’est en se repliant sur sa défense, à l’image de l’agressivité d’un Batum, que Nancy reste dans le match. La réussite commence à revenir comme ce 3 pts de Moerman auquel Fisher répond par un shoot extérieur. Ses 4 pts de rang replongent Nancy dans ses doutes et contraint Jean-Luc Monschau à prendre un temps-mort alors qu’il reste encore 3 minutes (16-10 pour Bilbao).

Nancy n’arrive pas pour le moment à mettre en place ses systèmes et doit prendre des shoots compliqués. Akingbala arrive toutefois à claquer un dunk mais qui ne permet pas à Nancy de revenir car Mumbru y va de son lay-up sur l’action qui suit. Dominés au rebond (9-4), les Lorrains arrosent à 3 pts notamment Amagou. Sur contre-attaque, Badiane est irrégulièrement stoppé par Fisher qui prend une anti-sportive. Mauvaise opération car Nancy revient à 1 pt juste avant le coup de sifflet (18-17).

 

Fin du 1er quart : 17-18

A la reprise, Bilbao mise sur les shoots compliqués, enfin surtout Mumbru qui n’est logiquement pas payé. Mais un 3 pts de Vasiliadis les remet dans le tempo. Akingbala prend alors la place de Badiane afin d’apporter plus de densité physique. Malgré un jeu pas toujours agréable à regarder, Nancy arrive à dominer progressivement et se fait parfois plaisir en attaque comme le dunk de « Batman ». On ne lâche rien et ça paye. And-one converti pourSamnick et voilà le SLUC revenu à 2 pts.

Plus en réussite, Nancy ne souffre pas grâce à la présence du duo Akingbala/Samnick in da paint. Avec un nouveau and-one et une série de 7-2, Nancy repasse devant. Mais en ayant fait une faute bête en attaque, Samnick rend la possession aux Basques qui vont avoir l’occasion de repasser devant.Vasiliadis ne loupe d’ailleurs pas l’opportunité pour Bilbao (qui compte 5 rbds offensifs). Et comme bien souvent, c’est Akingbala qui débloque la situation bien servi dans la raquette par Batum. Mais le manque d’agressivité en défense allié à la vista offensive de Bilbao empêche Nancy de prendre les commandes. Avec une belle circulation du ballon, les Basques se trouvent les yeux fermés. Seulement, avec le 3 pts de Moerman et celui d’Amagou au buzzer, Nancy termine la première mi-temps à égalité (38-38) mais peut avoir des regrets au vue de son pourcentage de réussite au tir (49,4%).

 

Fin du 2e quart : 38-38

Dès le retour des vestiaires, Moerman se met magnifiquement en valeur en interceptant le ballon et en convertissant son and-one. C’est ensuite àJamal Shuler d’intercepter un nouveau ballon et d’aller au dunk. En à peine une minute, Nancy est sur un 5-0 et compte donc 5 pts d’avance, soit le plus gros écart en leur faveur depuis le début du match. Moerman est partout : tirs, récupération… Mais ça ne paye pas forcément au scoring. Trop de gâchis, de ballons perdus bêtement. Nancy pourrait mener de plus de points. Notamment si Batum connaissait plus de réussite au shoot. Son 2/2 aux lancers-francs pourrait le relancer. John Linehan, lui, est de retour après une entame très compliquée et profite aussi d’un panier avec faute. Mais les ballons ont décidé de filer des mains des joueurs du SLUC ce qui permet aux joueurs de Bilbao de recoller aux basques de leurs adversaires en réduisant leur retard à 3 pts.

Dans le money-time, les deux équipes sont à égalité (55-55). Chaque erreur, faute sera sanctionnée dans un match dont le sort reste encore en suspens.Batum retrouve son shoot au  bon moment sur une passe de Linehan. Et sur l’action suivante, l’ailier du SLUC s’illustre en contrant son vis-à-vis. 2/2 aux lancers-francs : Batman est de retour et redonne une possession d’avance à la team lorraine dans une salle de Gentilly toute acquise à sa cause. Claquette de Batum et panier absolument dingue de Moerman juste avant la fin : Nancy mène à 10 minutes de la fin (64-58). Et non… Finalement le panier de Moerman a été refusé, scandaleux !

 

Fin du 3e quart : 61-58

En deux minutes, scénario cauchemar : pas de panier marqué et la vision d’un Bilbao de nouveau leader. Mais Schuler ne lâche pas l’affaire et inscrit le 3 pts de l’égalisation. Moerman, impeccable, récupère le rebond mais Linehan gâche le ballon en le passant à Fisher. Le meneur se rattrape en délivrant une nouvelle passe décisive cette fois-ci en destination de Schuler.

Action suivante : c’est au tour de Moerman de caviardiser Akingbala. Et si Moerman était finalement la vraie bonne recrue du SLUC Nancy ? Sur ce qu’il démontre sur le match, le débat mérite d’être posé. Dans les 5 dernières minutes, la différence pourrait se faire aux lancers-francs car Nancy est déjà dans la pénalité. Mais Bilbao, fort heureusement, montre quelques petits signes de fébrilité. Amagou, peu en verve, prend la place de Linehan à la mène. Batum, lui, arrive à scorer avec la faute sous le cercle. Lancer-franc converti et voilà Nancy qui mène de 5 pts à 2min20 de la délivrance.

Batum remarque à nouveau avec la faute. En difficulté, Batum est là au moment où il faut, la marque des grands. Et grâce à lui, le SLUC a 8 pts d’avance. La victoire se rapproche, la première en Euroleague cette saison. 2/2 aux lancers-francs : +11 avant la dernière minute, l’affaire est embarquée. Pape Amagou passe à Batum qui mange le chrono. Mais prend le temps de mettre à 3 pts à 10 mètres, Moerman file au dunk, 15-0 série en cours… 87-73 : que la victoire est belle pour Nancy !

 

 

SLUC NANCY

# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 POURCHOT, VINCENT DNP
5 AKINGBALA, AKIN 32:15 14 6/10 2/3 3 6 9 4 1 1 1 2 4 23
6 GRANT, KENNETH 06:10 1 1 1 1 1
7 BADIANE, MOUSSA 04:50 3 1/1 1/2 1 3 1 1
8 SHULER, JAMAL 29:11 10 2/2 2/2 1 1 1 2 2 1 13
10 THALIEN, KEVIN DNP
11 LINEHAN, JOHN 22:41 7 2/6 0/2 3/3 1 1 3 2 1 4 2
13 SAMNICK, VICTOR 13:24 4 1/4 2/3 2 2 2 2 2
14 PINDA, KINGSLEY DNP
17 AMAGOU, PAPE PHILIPPE 23:20 8 1/4 2/3 1 2 3 1 1 3 2 8
18 MOERMAN, ADRIEN 29:31 15 4/9 2/4 1/1 2 3 5 1 2 1 1 2 3 17
55 BATUM, NICOLAS 38:38 26 6/15 1/4 11/12 4 3 7 8 2 5 11 36
Team 2 2 2
TOTALS 200:00 87 23/51 7/15 20/24 13 18 31 14 12 11 2 2 19 27 101
45% 46.6% 83.3%

BIZKAIA BILBAO BASKET

# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 FISHER, JOSH 23:08 2 1/1 0/1 2 2 1 2 1 2 3
7 JACKSON, AARON 28:01 11 5/7 0/2 1/2 2 4 6 4 1 3 2 3 15
10 HAMPL, TOMAS DNP
11 MAVROEIDIS, DIMITRIOS 13:20 4 2/3 2 3 5 2 1 2 11
13 BANIC, MARKO 27:37 16 6/12 0/1 4/5 3 2 5 2 6 1 3 5 10
15 MUMBRU, ALEX 25:26 5 1/2 1/9 4 4 1 4 4 -7
16 STEVIC, OLIVER DNP
17 HERVELLE, AXEL 13:50 9 4/6 1/1 2 4 6 1 1 1 2 1 11
21 FISCHER, D’OR 25:13 3 0/3 1/1 2 2 4 4 1 2 5 6
31 LOPEZ, RAUL 11:59 9 1/3 1/1 4/4 1 1 2 1 4 3 9
34 VASILIADIS, KOSTAS 18:41 12 2/2 2/4 2/2 1 1 2 1 2 2 2 1 12
44 GRIMAU, ROGER 12:45 2 1/3 1 1 2 2 2 1
Team 2 1 3 1 2
TOTALS 200:00 73 23/42 5/19 12/14 15 25 40 18 5 21 2 2 26 18 72
Tags : , , , , , ,
Comments

Commentaires (8)

  1. AURELIE

    Victoire de nancy, c'est tant mieux. Par contre, il ne semble quand même que nancy a un peu beaucoup bénéficié d'un arbitrage maison, comment nancy peut il obtenir 24 lfrs en étant dominé au rebond et au tir à deux points??

    je ne remet pas en cause la victoire mais quand même, on est en droit de s'interroger. Par contre, j'ai bien peur que si batum quitte nancy très bientôt (on parle peut être d'une fin de lock out ce week-end) que cette victoire ne serve à rien finalement. Je me demande qui actuellement dans l'équipe pourra compenser les stats de batum. Certes, il sera remplacé mais on a vu l'an dernier à roanne que le changement d'un joueur en cours de saison pouvait créer des ravages dans l'équipe.

    En revanche, je trouve que LINEHAN est très correctement arbitré en enroleague, on ne lui tolère pas tout comme en pro a et cela se voit!!!. LINEHAN en rajoute tellement sur chaque contact qu'à la fin il devient plus qu'agaçant. Si ce joueur était arbitré comme il l'est en euroligue en PRO A, il jouerait environ 10/15 min avant de sortir pour 5 fautes.

  2. seb54

    Tres belle victoire de nancy. Magnifique tifos gentilly etait rempli cela fait du bien de vivre des moments pareils et les joueurs qui font le tour du terrain a la fin pour saluer les spectateurs c vraimet top. J ai hate d y retourner samedi.
    Sinon tres bon match. Quand on voit que batum termine a 26pts avec tout le decher de la premiere mi temp. Il a vraiment ete grand.
    Que dire de amagou!!! De adrien!!!.
    Vraiment ils ont montrer qu ils pouvaient reussir quelque chose en euroleague.

  3. Tapion

    "John Linehan récolte une deuxième faute en l’espace de deux minutes."

    Que ça fait du bien de lire ça… Depuis le temps que je le dis (bisous ANDy). Bon après ça ne change rien au fait que ce soit un grand joueur mais c'était sûr qu'il était trop bien sifflé en Pro A…

    Sinon très content pour Nancy et pour la Pro A car c'est une très très belle équipe qu'ils ont fait tomber. Malheureusement le lockout va se terminer :s

  4. AND11

    Vous etes completement tarés….

    Il est arbitré comme en pro A et il a le meme temps de jeu qu'en pro A. Linehan joue 25 minutes car il a pas les jambes pour jouer plus c'est tout. Et des matchs a 4 ou 5 fautes, il en vit plusieurs chaque saison en proA sans que vous le remarquiez….
    Arretez votre parano Linehan les mecs… C'est d'un ridicule… Surtout qu'hier on a pas du voir le meme match car en 2eme mitemps John a mis une pression de dingue sur l'adversaire.

    BRAVO le sluc. Gentilly est fier de vous. Merci pour cette belle soirée…

  5. phil54

    AND11 je suis d'accord avec toi!! et je ne vois pas ou est l'arbitrage maison sérieux!! très belle victoire, méritée, ambiance de folie, allez les couguars!!

  6. OscarAbine

    Au fait, le shoot de Moerman refusé à la fin du Q3, y'a absolument rien de scandaleux : revu x fois à la vidéo, la balle quitte bien les mains d'Adrien Moerman après le buzzer. Normal.

  7. OscarAbine

    Je ne fais pas de commentaire, je te mets juste la réflexion de Christophe Denis (coach du PL) :

    « Je dis rien, je prends une technique pacque ça m’énerve. C’est un manque de cohérence. Vous avez à faire à un très grand arbitre d’Euroligue. Il est venu me voir à la fin, on a échangé un peu. Je lui ai dit : écoutez, on a une Ligue très athlétique. Regardez ce qui s’est passé à Nancy hier. Jacques il l’a dit à un moment donné à l’antenne : John Linehan il fait ce qu’il fait en France, il n’est pas sanctionné. En Euroleague, il est sanctionné systématiquement. On a un arbitre qui est sur une autre planète et les arbitres français qui sont eux habitués à arbitrer différemment. Ça manque de cohérence mais heureusement qu’ils sont là aussi pour faire les choses. Encore, j’ai gagné donc je ne lui en veux pas trop. On aurait perdu, je pense que j’aurais gueulé. On prend quand même quatre techniques qui nous coute 8 pts », ajoutait Denis.