Nancy se fait peur mais ça passe contre le PL

Malgré un quatrième quart-temps brouillon, Nancy s’impose face au Paris Levallois (70-61) grâce à un grand Clevin Hannah.

Daniel EwingQuand le Paris Levallois ne défend pas dur et qu’il n’a pas de réussite extérieure (5/26 à trois points sur ce match), en général cela devient vite très compliqué pour les Franciliens. Le match face au Sluc Nancy en est la preuve. Bougé par Nick Pope et Clevin Hannah dès le premier quart-temps, le PL a eu un mal fou à mettre en place son jeu d’attaque. La défense nancéienne, illustrée par un Randal Falker très présent dans la raquette (11 rebonds), y est pour beaucoup.
Résultat : le PL a du s’en remettre à shooter hors de la peinture, sans réussite Blake Schilb étant notamment dans un jour sans (12 points avec 36,4% de réussite). Les deux tirs primés de Paul Harris en tout début de deuxième quart-temps ont contribué à creuser l’écart en faveur des Locaux. Elton Brown et Aloysius Anagonye ont eu beau user la défense adverse, cela n’a pas profité au scoring, le Paris Levallois étant pénalisé par son manque d’adresse (36-24 à la mi-temps).
En face ? Il y’avait tout simplement un excellent Clevin Hannah. Souvent critiqué pendant la saison pour sa fébrilité, le meneur a répondu présent en prenant le costume de leader offensif (26 points au total) quand le duo Piétrus/Falker a souffert dans ce domaine (4 points à deux). Mais comme dimanche en finale de Coupe de France, Nancy a laissé son adversaire reprendre confiance au point de revenir à 62-59 à la 38e sous l’impulsion d’un Daniel Ewing retrouvé (8 points au total). Sauf que cette fois-ci les Lorrains ont évité le faux-pas en partie grâce aux shoots d’Hannah mais aussi à quelques bonnes actions défensives de la part de Flo Piétrus.
L’alerte a donc été sérieuse mais les hommes d’Alain Weisz ont su faire le job. Sauf qu’avec ce qu’il a montré en deuxième mi-temps, le Paris Levallois a prouvé qu’il conservait toutes ses chances.

 

Crédit photo : Chris Elise (une)/F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.