Nanterre tombe face à Strasbourg

En tête une partie du match, la JSF Nanterre a craqué en fin de rencontre face à Strasbourg (93-89).

Sergii GladyrAvant la rencontre Strasbourg avait insisté sur l’importance de la défense. Visiblement les joueurs n’ont pas reçu le message à 100%, du moins sur ce qu’ils ont montré lors de la première mi-temps. Car dès le début de la rencontre Nanterre a pris feu à trois points avec un 2/2 de Will Daniels et un 2/3 de Trent Meacham dans le premier quart-temps. En face c’est Romain Duport, qui culmine à 2m15, qui a porté la SIG, ses coéquipiers le gavant de bons ballons dans la raquette. Avec Louis Campbell (11 points dans le deuxième quart-temps), ils ont été les deux plus gros strasbourgeois mais en face l’adresse phénoménale au tir primé de Nanterre les a mis à l’abris (47-41 à la mi-temps).
Au retour des vestiaires la lutte a encore augmenté en intensité avec un match dans le match entre Sergii Gladyr (2/4 à trois points dans le troisième quart-temps) et Bootsy Thornton.Mais c’est la paire made in France Diot-Toupane qui a permis à Strasbourg de prendre l’avantage dans le quatrième quart-temps. Le champion d’Europe a été remarquable dans le travail de l’ombre mettant en valeur ses partenaires comme le pivot Romain Duport.Perdant sa lucidité, Nanterre a laissé Strasbourg prendre confiance grâce à quelques cadeaux sur des erreurs défensives. Face à une équipe comme la SIG, cela ne pouvait que ne pas passer malgré toute la bonne volonté de Trent Meacham, Sergii Glasyr et Deshaun Thomas adroits dans le money-time.
En s’inclinant Nanterre n’a pas dit au revoir aux playoffs mathématiquement parlant mais obtenir un spot risque d’être très compliqué. Et pour ne rien arranger, l’équipe a vu Will Daniels se blesser au genou sur une glissade. L’ailier-fort doit passer des examens prochainement et devrait logiquement manquer la rencontre de Coupe de France face au HTV ce mercredi.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.