Nanterre remporte la Coupe de France !

Après un match longtemps indécis, la JSF Nanterre a remporté la Coupe de France en battant Nancy 55 à 50.

Mam Jaiteh 2Tout donner pour finir sur un titre et valider une saison chargée en émotions… Telle était l’ambition affichée par la JSF Nanterre. Si les Franciliens avaient remporté leurs deux confrontations en saison régulière, les compteurs étaient remis à zéro pour cette finale de Coupe de France qu’aucun des deux clubs n’avait remporté par le passé.
Aussi même si Nanterre évoluait à « domicile », c’est le Sluc qui a d’abord pris les commandes du match avec un 4-0 en l’espace de deux minutes. Côté nanterrien seul Deshaun Thomas a su apporter du danger durant le premier quart-temps (7 points) en rentabilisant notamment ses passages sur la ligne des lancers-francs. Dans une première période d’une grosse intensité, c’est l’agressivité au rebond (20 à 15) qui a permis à Nancy de virer en tête à la mi-temps (29-26) malgré le bon travail défensif du duo Mam Jaiteh/Johan Pasave-Ducteil.
Ce qu’il a manqué au retour des vestiaires à Nanterre, comme à Nancy d’ailleurs, c’est un joueur clutch capable d’emballer la rencontre et d’amorcer une série. Sergii Gladyr a tenté d’endosser à l’entame du troisième quart-temps le rôle mais sans réussite. Il a fallu un duo Thomas/Jaiteh agressif pour que la JSF reste présente face une équipe lorraine dure dans la raquette avec un Randal Falker en charge du sale boulot.
Car malgré une domination dans le jeu, la maladresse au tir a fortement pénalisé les hommes de Pascal Donnadieu qui sont restés pas moins de six minute sans scorer au début du quatrième quart-temps. En face la force du Sluc a été de maintenir une son intensité défensive et de rester patient afin profiter des erreurs des Nanterriens. Sauf que la JSF avait en réserve sa spéciale : la remontée grâce à ses trois points dans le money-time. Celui de David Lighty a fait office de déclic avant que Thomas puis Meacham, relativement discret jusque-là, enchainent. Dans une ambiance électrique, la JSF n’a alors plus lâché le match au grand désarroi des Lorrains qui avaient perdu en stabilité avec la sortie de Marcus Banks à la 36e..

En remportant cette Coupe de France pour la première fois de son histoire, la JSF Nanterre termine donc sa saison 2013-2014 de la plus belle des manières et sera l’an prochain européen.

 

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.