Nanterre reste à quai face au Havre

Malgré son coup de chaud dans le dernier quart-temps, Nanterre a a payé ses nombreuses erreurs et laisse donc la victoire au Havre (68-61).

Nanterre pensait peut-être passer une soirée facile face au STB Le Havre mais ce fut très loin d’être le cas. Si la JSF a eu deux premières folles minutes, la squad normande a très vite rectifié le tir avec un Nicholas Pope inspiré et un Tyrone Brazelton percutant. Il a fallu l’impact et la dureté de Johan Passave-Ducteil (5 points et 3 rebonds dans le premier quart-temps) pour que les Locaux se sortent d’une situation mal embarquée. Mais très vite les joueurs de Pascal Donnadieu ont baissé leur niveau de vigilance multipliant les pertes de balle ou en commettant quelques oublis défensifs chèrement payés (34-37 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, Tyrone Brazelton a continué à enquillé les tirs profitant des largesses défensives adverses. Sans les 11 points de Jérémy Nzeulie dans le troisième quart-temps, la JSF aurait été bien mal embarquée pour les dix dernières minutes et ce d’autant plus que Hugo Invernizzi était à son tour touché par la grâce au tir primé (2/2 en 5 minutes). C’est une séquence à cinq points (trois points de Riley puis un panier intérieur de Jaiteh) à l’entame du money-time qui a finalement relancé les Verts. On a alors vu le Nanterre que l’on aurait dû voir pendant les 35 autres minutes : en rythme en attaque et investi en défense. Mais l’infernal Invernizzi a planté un troisième tir primé pour porter l’écart à six points à la 39 (66-60). Malgré son retour de flamme Nanterre s’incline finalement assez logiquement à la vue de la physionomie du match.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.