Nanterre perd à Ulm mais conserve le pointaverage

SI Ulm s’impose nettement 86 à 72, Nanterre a sauvé les meubles en conservant le pointaverage sur son adversaire allemand.

pascal donnadieu 2Avant match, Pascal Donnadieu et Will Daniels nous avaient confié s’attendre à une opposition plus relevée que la semaine passée de la part d’Ulm laminé au match aller. Le terrain leur a vite donné raison. Aphones à trois points sur le parquet de Carpentier (27,8% de réussite), les Allemands ont cette fois-ci fait parler la poudre dès le premier quart-temps à l’image d’un Philipp Schwethelm euphorique sur la distance (3/4 dans le premier quart-temps). Il a fallu un Kevin Lisch diabolique d’adresse lui aussi pour ne pas faire plonger Nanterre très vite dans le doute. Outre cette précision au tir, Ulm a aussi pu compter sur un secteur intérieur présent et aidé par sa verticalité, Trent Plaisted culminant par exemple à 2m13, dans la raquette pour maintenir la pression sur son adversaire. Nanterre a du attendre le deuxième quart-temps pour se refaire la santé grâce à une meilleure intensité défensive. De l’autre côté du terrain, c’est le jeu en pick-and-roll qui a permis aux Franciliens de grignoter un peu de retard quand bien même Mam Jaiteh a gâché quelques paniers faciles (43-37).

Mais au retour des vestiaires, la combativité des Nanterriens a vite volé en éclat. Entre pertes de balle et shoots à tout va d’Ulm, les joueurs de Pascal Donnadieu ont vécu un vrai cauchemar pendant dix minutes. On a même vu Marc Judith et Sergii Gladyr avoir des mots, signe de la nervosité ambiante. Car tant dans la peinture face à Trent Plaisted ou à l’extérieur avec Daniel Theis, la JSF a été sans solutions bafouillant son basket, même les choses les plus simples. A l’instar de Deshaun Thomas, Nanterre a essayé de prendre des risques en attaque mais en vain, la réussite n’étant clairement pas de son côté sur ce match. Seuls l’activité de Will Daniels en fin de match et un Trent Meacham plus impliqué dans le mony-time ont permis de préserver l’essentiel : le pointaverage.

Pour la qualification pour les huitièmes de finale, il faudra donc attendre la semaine prochaine avec un déplacement périlleux à Cantu.

Les stats

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires (4)

  1. GW_

    Passave est nul en attaque, le travail de l'ombre, les P&R c'est plus son truc, monsieur veut jouer proche du cercle !
    Et le pire c'est que depuis quelque temps il est incapable de défendre sans faire de fautes. Il pénalise encore l'équipe ce soir.

    J'en connais un qui est encore resté perché en Euroligue…
    Déja qu'il a été inutile contre Cantu (Jaiteh livré à lui même) et très moyen à l'aller contre Ulm (Plaisted sur P&R encore et encore…), faudrait dégonfler le melon la !!!

  2. John

    Entièrement d’accord avec cette analyse, Passave devient une plaie que ça soit en attaque ou en défense. Il s’est fait bouffer sur P&R par Plaisted. Jaiteh est encore trop tendre au plus haut niveau, en attaque il rate 3 paniers sous le cercle, en défense il est largué aussi.

    17/26 à 3 points pour Ulm!!!! Ça veut tout dire, aucun pressing défensif sur les shooteurs!!! Une attaque balbutiante excepté Daniels, Lisch et Thomas qui ont essayé mais en vain!!!