Nanterre dit aurevoir à l’Eurocup

Pénalisé par son manque d’adresse extérieure, Nanterre a dit adieu à l’Eurocup après sa défaite contre Kiev 76 à 71.

David-Lighty---ClaireMacelAvant la rencontre Pascal Donnadieu avait évoqué l’importance de l’entame de match. Ses joueurs l’ont écouté…pendant trois minutes. Car après un début réussi, la JSF a plié sous l’adresse à trois points des Ukrainiens. En l’espace de dix minutes, ceux-ci en ont rentré quatre sur quatre. La différence a été criante avec Nanterre (0/9 sur la distance à la mi-temps). Pas toujours assez hargneux en défense, les champions de France en titre l’ont payé de l’autre côté du terrain en peinant à lancer la machine. Il aura fallu attendre un dunk rageur de Will Daniels à la seizième minute pour apercevoir du mieux dans le jeu nanterrien bien aidé par une meilleure assise défensive (30-39 à la mi-temps).

Au retour ds vestiaires, Nanterre a commencé à enfin trouver la mire à trois points mais sans jamais véritablement parvenir à lancer à une dynamique. Sans être plus dominants, Darjus Lavrinovic et ses coéquipiers ont su profiter à merveille des moindres erreurs commises par leurs adversaires. Avec un handicap de 18 points à remonter avant les dix dernières minutes, la tâche est vite devenue compliquée pour Nanterre d’autant plus que l’adresse diabolique de Kiev ne s’est pas démentie. Cependant, la JSF n’a jamais totalement baissé les bras à l’image de l’activité de Trent Meacham ou de Deshaun Thomas à l’adresse retrouvée. La JSF a alors commencé à y croire (67-63 pour Kiev à la 36e). Cependant malgré toute la bonne volonté des hommes de Pascal Donnadieu dans le money-time, cela n’a pas suffit, le retard accumulé étant trop important sans compter les quatre points de la défaite du match aller.

Battu par Kiev , Nanterre dit donc au revoir à l’Europe non sans avoir réalisé un parcours plus qu’honorable.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.