Nanterre avec le CSKA, Barcelone et Fenerbahce !

Le tirage au sort de l’Euroleague a réservé du lourd pour Nanterre et Strasbourg.

nzeulie - claire macel

Pour Nanterre et Strasbourg, les deux clubs français qualifiés pour l’Euroleague, l’heure de vérité était prévue pour ce jeudi 12h. En effet, le Tirage au sort de l’Euroleague se déroulait à Barcelone et était attendu avec beaucoup d’impatience par les deux clubs. Etant placés dans la dernière poule, Nanterre et Strasbourg pouvaient s’attendre à jouer du lourd. Et c’est plutôt ce qui est arrivé.

Les groupes :

Groupe A (celui de Nanterre)

Barcelone, CSKA Moscou, Fernerbahce, Kiev, Partizan Belgrade, Nanterre

Groupe B (celui de Strasbourg)

Real Madrid, Efes Istanbul, Zalgiris Kaunas, Brose Baskets, Milan, Strasbourg

Groupe C

Olympiacos, Sienne, Malaga, Galatasaray, Stelmet, Bayern

Groupe D

Panathinaikos, Maccabi Tel Aviv, Vitoria, Lokomotiv Kuban, Etoile Rouge de Belgrade, Qualifié

A noter que le prochain Final Four se tiendra à Milan.

 

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires (17)

  1. Burt Cassander

    C'est jouable pour Strasbourg s'il ne se tire pas une balle des les premiers matchs (et si l'absence de Collet en début de prépa ne va pas jouer contre eux) et Nanterre n'a qu'à espérer que le Partizan coule financièrement et que Kiev se troue…

  2. John

    Kiev va perdre Delaney en partance pour le Bayern. Mais si ils le remplacent bien, ça risque d'être compliqué pour la JSF.

    Strasbourg a clairement sa chance, sachant que Bamberg ne s'est pas renforcé pour le moment. Kaunas va perdre des joueurs importants à cause de leur situation financière. Faudra faire le plein à domicile quoi qu'il arrive.

  3. Bibi

    Génial le groupe de nanterre

    Et en plus ils vont jouer leurs matches a Rouen, quelle veine de ne pas pouvoir voir ces grands clubs à Paris alors!

  4. benjaminmikki

    quelques massacres en perspective !!
    pour une équipe qui a gagné à l'arraché sa place en PO et qui à sur-performer en surprenant tous ses opposants, passer en mode double compétition quand on sait les difficultés que connaissent les clubs jouant sur les 2 tableaux, ça sent le dur retour à la réalité , celle d'une équipe qui a fini 8e de la saison régulière (à moins d'un recrutement incroyable -j'y crois pas trop-).