Nanterre avec le cœur

En l’absence de Marc Judith blessé et Pascal Donnadieu souffrant, la JSF Nanterre a sorti les tripes pour arracher la victoire dans le derby du 92 face au Paris Levallois en 16e de finale de Coupe de France.

On sait que la Coupe de France est souvent loin d’être un objectif majeur pour les clubs. Et la première mi-temps de ce PL-JSF, dans un style très All Star Game (c’est-à-dire sans grosse
défense), en fut la preuve. Durant les dix premières minutes, on assistait ainsi à un festival offensif avec une grosse réussite de part et d’autre (75% pour le PL, 52% pour la JSF). Mais côté parisien, Jawad Williams se montrait aussi en défense avec pas moins de 3 contres dans la période. Fer de lance du PL, il allait ajouter 12 points dans l’escarcelle de son équipe dans le deuxième quart-temps. Mais en face, il y’avait client en la matière de Mykal Riley. Très opportuniste et spectaculaire (à l’image de son alley-oop), l’ailier US était particulièrement affuté puisqu’il rentra aux vestiaires avec un 100% au tir grandement responsable de l’avance de son équipe (25-29). Dans la seconde période, l’engagement défensif allait monter d’un cran mais pas toujours à bon escient côté PL rapidement touché par les fautes. Il fallait un Eric Chatfield mieux inspiré au shoot (7 points dans le troisième quart) pour que le PL revienne à deux points. Seulement, au moment de placer le petit coup d’accélérateur, de faire l’effort supplémentaire en défense, l’équipe n’a pas su répondre présent. Tout le contraire des Nanterriens dont la présence au rebond (6 rebonds offensifs dans les dix dernières minutes) aura fait une partie de la différence permettant ainsi à Johan Passave-Ducteil de réaliser son premier double-double de la saison (10 points et 11 rebonds). Pour Nanterre, l’aventure en Coupe se poursuit et pour le PL, le travail reprendra dès demain pour aborder au mieux la réception de
Poitiers samedi prochain.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. AND11

    Et les autres matchs ???? On s'en fout ?