Nanterre champion de France !

La JSF Nanterre est devenue championne de France Pro A après sa victoire en 4 manches sur la Strasbourg-IG

JSF-NanterreNanterre avait promis l’enfer à Strasbourg. Et rien de mieux qu’un chaudron vert pour tenir ses promesses.En mission, Alexis Ajinça a tenu très vite à imprimer sa marque dans la raquette mais Stephen Brun et Johan Passave-Ducteil ont été là pour l’empêcher de prendre feu. Gênée par le pressing nanterrien, la SIG a eu du mal à se créer des tirs avant qu’Ajinça ne parvienne à débloquer le compteur à la 3e. Mais en poussant les Nanterriens à la faute, les joueurs de Vincent Collet ont pris le bon bout infligeant un 10-0 à la JSF. En soignant sa défense, la SIG a ensuite étouffée la JSF contraignant les shooteurs nanterriens à prendre des tirs compliqués. Mais à Nanterre, la spécialité est de prendre feu à n’importe quel moment comme l’a montré David Lighty à la fin du premier quart temps avec une série à 5 points (14-19).

Ce bon passage de l’ailier US a eu office de déclic pour la JSF à l’image de Marc Judith qui y est alors allé de son tir primé.Outre cette euphorie contrôlée, la JSF a aussi pu compter sur un Juan Palacios dans le contrôle du rebond.La SIG est elle beaucoup trop pénalisée par ses nombreuses pertes de balle et ses tirs faciles ratés. A l’instar du match 3, les extérieurs se sont aussi retrouvés en difficulté face à un Marc Judith littéralement incontrolable et monstrueux d’engagement (10 points en 5 minutes). C’est ensuite Jérémy Nzeulie, que Vincent Collet comparait à un tigre après le match 3, qui va enflammer Coubertin. Pour la SIG, il n’y a alors guère plus que les lancers-francs pour alimenter la marque (40 à 36).

David-Lighty---ClaireMacelAu retour des vestiaires, la fusée Alexis Ajinça a remis la SIG en orbite avec quatre points de rang. Ses longs segments se révèlent très précieux même si Johan Passave-Ducteil lui tient la dragée haute dans un duel attendu entre deux anciens pivots stéphanois.Dans un match sans temps mort, les deux équipesse livrent une bataille infernale où chaque petite erreur se paye alors cash. Tandis que Nanterre connait un petit passage à vide, David Lighty a choisit ce moment pour lancer quelques banderilles du meilleur effet pour la JS (59-51). Le match va alors basculer dans l’irationnel  avec une pluie de trois points. On se demande alors comment la SIG va alors pouvoir faire son retard tant la JSF Nanterre pratique un basket de rêve. Pour autant, la SIG n’abdique pas et commence à faire son retard. Mais Nanterre a cette chance d’arriver à planter de gros shoots comme ce trois points de Stephen Brun  à la 36e, imité après par David Lighty. Plus rien ne pouvait alors arriver à Nanterre qui décroche le titre de Champion de France de manière on ne peut plus éclatante.

Nanterre

Tps Pts Tirs 3pts LF Reb.
(O-D)
Pas.
Déc.
Fau. Int. BP. Ctr. Eva.
S.BRUN 25’0″ 5 2/5 1/2 0-4 2 3 1 1 0 8
X.COROSINE 18’0″ 6 2/4 2/3 0-1 0 2 0 0 0 5
C.Jackson 3’0″ 0 0/1 0-0 0 2 1 0 0 0
M.Judith 16’0″ 10 4/5 2/3 0/1 0-2 1 2 1 0 1 13
D.LIGHTY 39’0″ 21 7/13 3/4 4/4 0-3 2 2 2 3 0 19
T.MEACHAM 18’0″ 4 0/3 0/2 4/4 0-1 2 4 0 0 0 4
J.Nzeulie 20’0″ 17 7/10 3/5 0-3 1 4 1 1 0 18
J.PASSAVE-DUCTEIL 14’0″ 6 3/6 1-1 0 2 0 2 0 3
J.Palacios 22’0″ 1 0/3 1/2 1-4 1 2 3 1 1 6
C.Warren 25’0″ 13 4/12 2/8 3/4 0-0 3 3 0 0 0 7
TOTAL 83 29/62 13/27 12/15 2-19 12 26 9 8 2 83

 Strasbourg

Tps Pts Tirs 3pts LF Reb.
(O-D)
Pas.
Déc.
Fau. Int. BP. Ctr. Eva.
A.AJINCA 20’0″ 12 5/8 2/3 3-3 2 3 0 3 1 14
L.CAMPBELL 22’0″ 6 1/3 4/4 0-3 2 4 0 5 0 4
N.De jong 0’0″ 0 0-0 0 0 0 0 0 0
R.Duport 25’0″ 19 7/8 5/6 3-9 1 1 1 3 1 29
J.GREER 34’0″ 12 4/12 2/7 2/2 1-1 0 1 1 1 1 7
R.GREER 30’0″ 15 5/10 5/7 1-5 1 1 1 3 0 13
H.Invernizzi 0’0″ 0 0-0 0 0 0 0 0 0
A.Jeanneau 24’0″ 10 3/7 1/3 3/4 0-1 4 3 1 1 0 10
J.Shurna 15’0″ 2 1/2 0/1 0-1 0 1 0 1 0 1
J.Siggers 3’0″ 0 0-0 0 1 0 0 0 0
A.TOUPANE 22’0″ 1 0/2 0/1 1/2 0-7 1 4 0 0 0 6
M.Zianveni 5’0″ 0 0-1 0 0 0 2 0 -1
TOTAL 77 26/52 3/12 22/28 8-31 11 19 4 19 3 83

Photo : Site de la JSF Nanterre

Tags : ,
Comments

Commentaires (25)

  1. Indian

    Superbe équipe de nanterre qui mérite son titre de champion de France.

    Strasbourg a été asphyxié. Collet n’a rien pu faire et a été massacré niveau coaching.

    Et dire que c’est le coach de l’équipe de France ????? Vu son niveau sur ces playoffs, il va falloir qu’il ressorte ses bouquins de tactiques et de stratégie, sinon a l’euro on ne va pas aller loin.

    Ajinca est une blague tout simplement!!!!

    Bravo a nanterre encore une fois

    Un supporter du CSP

  2. JYD

    Bravo à nanterre qui a mérité son titre et quelle pitié cette ITW de fin de match d'ajinca… ça explique beaucoup de chose sur son incapacité à s'imposer au plus haut niveau.

  3. pekovic1er

    bravo nanterre, ils ont mérité leur titre et l'attaque a primé sur la défense pour une fois.
    je suis un peu peiné pour collet qui est un bon entraineur.
    sur un sujet extérieur, je sais que je fais une fixette mais voir dans les gradins kevin séraphin continuer de faire son touriste dans la métropole depuis mi avril (deux mois), alors que ce branquignol a refusé l'equipe de france pour bosser comme un forcené à washington, ca me met hors de moi. Il a pas honte de venir comme ca sous les yeux de la france et du sélectionneur.

  4. Jurij_Zdovc

    Grand Bravo à Nanterre. Plus gros champion "surprise" depuis… que je suis le basketball !

    -Je pense à l'Euroleague forcément… j'espère que JSF va là aussi nous surprendre -faudra voir le recrutement
    ( j'espère aussi voir Strasbourg dans cette compétition -ils ont un profil adapté à l'EL.)

  5. baskonista

    bravo à nanterre et monsieur donnadieu coach qui a ridiculisé collet
    le basket français une nouvelle fois ridicule un champion dans une salle de 1300 places avec l'avant dernier budget
    un grand bravo a nanterre

  6. Vallès

    Bravo à Nanterre ! Après je ne sais pas si la plus grosse surprise de la soirée est soit Nanterre champion soit Romain Duport à 19 Pts – 12 Rbds et 29 d'Eval !!

    Ajinça qui fait sa pleureuse mais c'est pas la faute des arbitres s'il se fait bouffer par Brun & Passave quand il a le ballon en attaque ou qu'il rate des shoots à 20 cm du cercle !

    Et puis Nanterre en Euroleague, faut pas se faire d'illusions du tout, ça va être un carnage (soyons raisonnable le budget va passer à 3 millions et demi, 4 millions grand max) mais ça peut pas être pire que les passages des autres clubs français dans cette compétition ces dernières années …

  7. Psg

    Je suis sur le dieu donadieu pourait faire des surprises en euroleague

  8. The Dream

    Ca fait plaisir de savoir que collet coache l'EdF, bon choix de champion

  9. koala

    bravo Nanterre . Mais pauvre basket francais, Nanterre en euroligue !!!! C'est n'importe quoi, Les clubs comme Paris, Gravelines, Strabourg, Asvel, Le Mans … sont déjà très nazes au niveau européens, Alors Nanterre ! Nanterre, sa salle même pas capable de recevoir la finale du championnat de France , je ne parle pas du Barça, du Réal ou au club Grec . C'est vraiment flippant !!!!
    Le basket francais ne peut se faire voir que lors des matchs de l'EDF pour le reste nous sommes ridicules!
    Heureusement qu'il y a le basket Féminin !!
    Et j'ai oublié Antibes champion de Pro B qui joue dans une salle, pardon un garage !!!!
    le basket Francais est définitivement mort ! Merci monsieur De Vincenzi !!!!!

  10. OscarAbine

    Bravo Nanterre, tout simplement. Tout le monde connaissait la règle du jeu : gagner trois matchs en finale de play-offs. Et c'est la JSF qui a le mieux su s'y adapter, en proposant qui plus est un basket drôlement agréable à voir jouer pendant les trois derniers matchs. Et d'un très bon niveau.
    Du côté de Strasbourg, je me demande s'il n'y a pas eu un péché d'orgueil après le premier match trop "facile" pour eux. De toutes manières, ils sont les premiers responsables de leur défaite, en n'ayant jamais su s'adapter à ce que proposait Nanterre, alors que, inversement, la JSF a tout de suite trouvé le moyen de s'adapter au contexte après son premier match, plutôt catastrophique. Et je ne pense pas que ce soit forcément une question de technique ou de stratégie, plutôt de mentalité. J'ai l'impression que, même inconsciemment, les joueurs de la SIG ont continué à penser qu'ils étaient supérieurs et qu'il leur suffirait de pas grand-chose pour gagner. Sauf qu'ils n'ont jamais montré ce "pas grand-chose" (à l'exception peut-être de Duport, qui s'est battu avec ses armes et a montré qu'il valait plus que ce que d'aucuns pensent, pour peu qu'on lui donne la possibilité de s'exprimer, tout en sachant tenir compte de ses limites).
    Pour Nanterre, le plus dur, ça va être demain. Parce qu'il va falloir gérer ce nouveau statut, parce qu'ils vont être attendus comme champions de France dans toutes les salles de ProA, parce que l'attention va se focaliser sur leur histoire de "petit Poucet", parce que leurs meilleurs joueurs (Meacham, Lighty, etc.) vont être sollicités par des clubs aux moyens bien supérieurs cet été (pas le Pana ou le Barça, mais n'importe quel club ukrainien est capable de proposer deux ou trois fois plus que la JSF), parce qu'il va falloir recruter intelligemment alors que les exigences salariales des joueurs ciblés vont augmenter (ben oui, un champion de France, ça doit payer…), parce que l'Euroleague est une compétition dure (nul ne sait comment la JSF s'y comportera, elle fera de son mieux, ça on le sait ; où elle jouera, ça, on ne sait pas…), etc.
    Mais bon, tout ça, c'est demain. Aujourd'hui, ils peuvent se concentrer sur le fait qu'ils sont champions et fêter ça dignement. Avec une pensée particulière pour Jackson qui a trouvé le moyen de largement contribuer à la montée de Pau-Orthez en ProA et de remporter le titre de champion de France en n'ayant joué que quelques minutes en finale (ce n'est pas un reproche, hein, juste que je trouve ça amusant, je le qualifierais bien "d'escroc", au sens fun du terme).

  11. Niko

    Toupane 22mn, 1 point

  12. MJ8

    Avant dernier budget du championnat…. Bravo à cette équipe de combattants. Mais triste pour le championnat de France… Nanterre va nous représenter en Euroligue maintenant… Espérons qu 'ils aient autant de réussite

  13. gael

    Je dis Merci à Monsieur Donnadieu, car on manque de salle, on manque d'argent, mais on manque aussi d'entraineur, de beaucoup d'entraineurs (formés) à petit niveau, et ce que je trouve beau dans le parcours de Nanterre qui vient de faire rever tous les joueurs, c'est de faire réver les futurs entraineurs… commencer en départ et finir champion de france de Pro A et qualifié son équipe pour l'euroligue… ca fait réver aussi ….NON ,?