Nanterre écrase les Sharks d’Antibes

Pour son premier match de la saison à domicile, la JSF Nanterre s’est tranquillement baladée face à Antibes (85 à 58).

Johan Passave-Ducteil-largeLaminé, écrasé, surclassé… Face à la JSF Nanterre (toujours privée d’Ali Traoré), Antibes a vécu un cauchemar. Littéralement injouable, Nanterre avait déjà mis pris le large dès la première mi-temps (54-25) grâce à une excellente adresse à trois points (9/17), l’une des spécialités de la maison. Face à son club formateur, l’arrière Xavier Corosine n’a d’ailleurs pas fait dans la dentelle avec 13 points et 2 passes décisives durant la première période. Les Sharks, eux, ressemblaient davantage à des dauphins tant leurs faiblesses étaient criardes en premier lieu à la mène. Car s’il tenait le choc en Pro B, Trevor Huffman a beaucoup de mal à s’acclimater aux exigences de l’élite et sans un patron au poste 1, il devient très difficile de mettre en place un jeu fluide et cohérent.

A l’intérieur, Saer Sene a donné le change au début de la rencontre mais par la suite Mam Jaiteh a su rentrer progressivement dans son match, tout comme le rookie Deshaun Thomas très précieux au scoring (10 points dans la première période). La seconde période fut elle du même acabit avec quasiment le seul Larry O’Bannon pour alimenter un peu la marque. Mais, même avec 33 points d’avance pour débuter le dernier quart temps, Nanterre ne relâchait pas la pression. Finalement, les dernières minutes ressemblaient plutôt un un « gloubiboulga » de basket et Antibes remportait même ce quatrième quart (17 à 11). Anecdotique. Nanterre l’emporte au final 85 à 58.

Les stats

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires (3)

  1. HFive

    Bien entendu le score le permettait, mais la répartition des minutes à Nanterre est assez impressionnante!

  2. NICK

    Effectivement le dernier quart était digne d'un match de N1 pour les deux équipes.
    Nanterre a une équipe bien différente dans son alchimie, le jeu est beaucoup plus contrôlé et la défense est ominiprésente en 1 contre 1 comme sur les pénétrations adverses avec quelques contres de Jaiteh et Gladyr. Par contre ça manque de vitesse notamment au niveau des contre-attaques peu exploitées. L'absence de Warren se fait ressentir, espérons que Kevin Lish revienne très vite car ça manque de punch (Foster m'a laissé sur ma faim).

  3. DBZ

    Plus personne dans la salle ne regardait le résultat dans le 4ème quart… En effet, il y a eu un petit relâchement à + 35, mais rien de grave. Les choses sérieuses commencent jeudi.