Nanterre engrange face à Orléans

Portée par son adresse à trois points et un jeu offensif plus divers, la JSF Nanterre a logiquement fait tomber Orléans 76 à 61.

Après l’élimination de l’Eurocup la JSF Nanterre retrouvait le quotidien de l’Eurocup avec la réception d’Orléans. L’objectif ? La victoire afin de rester dans le haut du tableau et la course à la Leaders Cup.

Aussi malgré une dynamique négative l’OLB n’ets pas arrivée dans le 92 avec une pancarte « victime » dans le dos. Les joueurs de Pascal Donnadieu ont du s’employer avant de pouvoir imposer leur tempo. Cela n’a été véritablement possible que dans le deuxième quart-temps avec une adresse diabolique à trois points (57% à la mi-temps). Que ça soit TJ Campbell, Mykal Riley ou Jérémy Nzeulie ils ont tous trouvé le chemin des filets passant un 18-0 aux Orléanais (43-28 à la mi-temps).

Mais les Nanterriens ont baissé le pied au retour des vestiaires laissant Marcellus Sommerville (18 points au total) faire un gros chantier en attaque. L’omni-présence de Mykal Riley a permis de limiter les dégâts (60-48 à la 30e) avant que le petit coup de chaud de l’ancien orléanais Brian Greene ne redonne un peu d’allant à Nanterre. Les Locaux ont continué à engranger les paniers grâce à une palette de choix offensifs bien plus large que celle de l’OLB pour qui l’absence de Kris Joseph s’est au final avérée on ne peut plus pénalisante.

Cette victoire permet ainsi à Nanterre de continuer d’engranger de la confiance avant la réception du Mans ce mardi. Un MSB qui a tout d’un très gros morceau après sa victoire probante face à l’ASVEL.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.