Nanterre et ses soucis

On le sait depuis le début : le calendrier est un soucis pour la JSF Nanterre. Mais certaines recrues, parties depuis, ont elles aussi posées quelques problèmes.

« Là on se déplace encore deux fois de suite (à Dijon puis à Pau), c’est du grand n’importe quoi ».

Dans les colonnes de Bien Public, Pascal Donnadieu, coach de la JSF, se veut plus que clair : le calendrier élaboré par la LNB n’est pas vraiment pour lui plaire. D’autant plus que, statut de promu oblige, l’aspect sportif est déjà suffisamment compliqué lui-aussi. Mais le recrutement a un petit compliqué la tâche des Franciliens, en particulier dans le secteur de la mène.

« Russell Robinson était un peu trop neutre, mais on n’a peut-être pas été assez patient avec lui… Quant à Alex Gordon, ce n’est pas le type de joueur qui peut jouer chez nous. Il joue pour ses stats » précise le technicien.

Son remplaçant, Diante Garrett, qui devrait être qualifié pour le match face à Dijon, est donc attendu au tournant, mais pas forcément à plein régime dès ses premiers matches. En attendant, c’est un duo 100% Akono-Corosine qui a la charge de la mène.

Comments

Commentaires (1)

  1. BCMers

    Et un costard pour Gordon, un !

    J'adore ce coach. En plus il se remet un peu en question sur le choix de Robinson, c'est bon esprit tout ça :)