Nanterre fait une Bonn opération

Nanterre a fait une belle opération en s’imposant confortablement face à Bonn 101 à 78.

Cette fois c’est sûr la JSF Nanterre bel et bien adopté son Palais des Sports new look. Après une victoire probante face à Rouen samedi dernier en championnat, ils se sont offerts les Allemands de Bonn en Eurocup.

Le démarrage a toutefois été un peu difficile, la faute principalement à l’intérieur Dirk Madrich. Ce dernier s’est en effet régalé tant dans la raquette qu’au shoot extérieur. De l’autre côté du terrain, le pressing-haut mise en place par Mathias Fischer a empêché la JSF de mettre en place son jeu rapide (43-37 à la mi-temps). Mais les efforts des joueurs de Pascal Donnadieu ont fini par porter leurs fruits. Hugo Invernizzi et Tj Campbell ont fait preuve d’insolence à trois points. Le second a eu certainement envie de se rattraper après la soufflante prise par son coach en début de troisième quart-temps. Aussi dès lors que la machine était en route, Michal Chylinski et ses coéquipiers n’ont existé que par séquence. En face ? C’était ambiance show-time avec des paniers en pagaille du cinq majeur comme du banc (10 points pour Fernando Raposo et 18 pour Hugo Invernizzi), le jeune Warren Racine ayant même participé à la fêté. Les visages souriants des joueurs après chaque trois points marqués et les gestes d’encouragement entre coéquipiers ont aussi montré que ce succès allait peut-être souder encore un peu plus ce groupe. Le seul regret serait peut-être les quelques paniers faciles lâchés dans le money-time sur des relâchements défensifs alors que le pointaverage aura son importance à la fin de la première phase.

Au final, Nanterre fait sans doute plus qu’une bonne opération strictement comptable en emmagasinant une forte dose de confiance et en retrouvant son jeu. Ses futurs adversaires sont prévenus…

Crédit photo : F.Blaise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.