Nanterre a pu compter sur ses guerriers

Face à Brindisi, Nanterre a pu compter sur une défense solide pour l’emporter.

Après la défaite face au Havre, l’arrière nanterrien Jérémy Nzeulie avait expliqué que l’équipe était trop passive depuis plusieurs matchs. Autant dire qu’une pareille attitude aurait pu coûter cher face à Brindisi en Eurochallenge. Mais pour la première manche de leur quart de finale, les joueurs de Pascal Donnadieu ont retrouvé leurs vertus défensives (68 points encaissés seulement) pour le plus grand bonheur de leur coach.

« On a fait ce qu’il fallait pour mener 1-0. Il fallait des guerriers dans la raquette et on les a eu. On sait que le match retour sera difficile dans une salle chaude mais cette rencontre sera excitante à jouer. Il faut maintenant bien récupérer car les deux matchs sont très rapprochés ».

En cas de victoire sur ce match retour, la JSF Nanterre validerait alors son ticket pour le Final Four.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.