Nanterre renoue avec la victoire

Nanterre a mis fin à sa série négative en s’imposant face à Rouen sur le score de 76 à 57.

Nanterre c’est un peu comme un diesel ; il faut que le moteur se chauffe avant que l’on voit la JSF dérouler son basket. En effet les premières minutes face à Rouen ont été laborieuses. Malgré leurs efforts, les joueurs de Pascal Donnadieu ont eu un mal fou à trouver le chemin du filet alors que de son côté Jean-Michel Mipoka prenait feu avec sept points lors du premier quart-temps. Un dunk en contre-attaque de Gérald Robinson en début de deuxième quart-temps a fait office de détonateur. Dans le même temps Hugo Invernizzi a pilonné la défense rouennaise à trois points sa grande spécialité permettant ainsi à la JSF de creuser un écart intéressant à la mi-temps (43-27).

Après un petit coup de mou au retour des vestiaires, la JSF a continué son entreprise de démolition avec une certaine fluidité en attaque que l’on n’avait pas vue depuis plusieurs rencontres. En bon capitaine, Mykal Riley n’a pas ménagé ses efforts des deux côtés du terrain avec six points en l’espace de cinq minutes (52-32 à la 25e). Trop bousculés, les Rouennais ont laissé transparaitre leur frustration avec des petites fautes largement évitables comme l’anti-sportive d’Abdoulaye Mbaye à la 28e. Mais ces derniers ont profité du relâchement défensif de la JSF pour grignoter un peu de son retard avec des Ron Lewis et Guerschon Yabusele inspirés (61-42 à la 32e). Cette apathie a d’ailleurs contraint Pascal Donnadieu à griller deux temps-mort en seulement trois minutes. Il a fallu que Gérald Robinson (11 points) remette un petit coup de pression afin d’éloigner définitivement l’hypothèse d’un retour normand.

Au final Nanterre décroche un succès mérité. Certes tout n’a pas été parfait mais il y’a peu de chance que la JSF Nanterre fasse la fine bouche après la petite période compliquée qu’elle a traversé.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.