Nanterre s’est fait désirer

Nanterre a du attendre la deuxième mi-temps pour construire sa victoire face à Cholet (91 à 81).

Tout n’a pas été beau pour Nanterre face à Cholet, enfin surtout lors de la première mi-temps. Pendant longtemps les joueurs de Pascal Donnadieu ont souffert face à une équipe choletaise n’ayant rien à perdre. Dans ces cas-là cela peut réveiller le meilleur des joueurs. Pour Rudy Jomby (16 pts au total), par exemple, on a eu le droit de sa part à une belle adresse à trois points avec également un Murphy Holloway opportuniste sur chaque erreur des Nanterriens (38-45 à la 20e). On s’est alors demandé où étaient passés la spontanéité et l’envie qu’une équipe en lice pour les playoffs se doit d’avoir.

Pascal Donnadieu a su visiblement trouver les mots car après la pause on a progressivement retrouvé le Nanterre enthousiaste que l’on connait. Grâce au travail d’Hugo Invernizzi et la vista de la paire Nzeulie/Riley (40 pts à eux-deux), les Locaux ont creusé et encore creusé l’écart. Seul Joseph Trapani (16 pts)a semblé en mesure côté choletais de stopper l’hémorragie. Dashaun Wood, toujours très bon à Nanterre, aurait pu l’aider à une remontada mais les joueurs de Pascal Donnadieu, à l’image de Tasmin Mitchell (11 pts)et Mouhammadou Jaiteh (14 pts et 12 rbds), n’ont pas lâché. Au final l’équipe nanterrienne s’offre un succès important dans la course aux playoffs qui lui permet de tenir Dijon, son concurrent direct, à distance.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.