Nanterre92 puissance 3

Porté par une adresse à trois points diabolique, Nanterre92 n’a fait qu’une bouchée du CCRB 104 à 84.

Si on vous demande comment caractériser le jeu de Nanterre92 il y’a fort à parier que l’on évoque en premier lieu la propention à user du tir à trois points. Et ça n’est pas la rencontre face au CCRB qui va faire mentir cette idée. Car c’est avec cette arme que les Nanterriens ont lancé leur rencontre après quinze premières minutes laborieuses durant lesquelles le trio Smith/Caine/Young les a malmené. Il a suffi que Spencer Butterfield et Heiko Schaffartzik allument la mèche avec sept tirs primés dans le deuxième quart-temps pour que la rencontre bascule en faveur des Locaux (56-45 à la mi-temps).

Le retour des vestiaires a été du même accabit avec des joueurs du CCRB qui ont semblé presque résignés face à l’armade verte et blanche. En plus de son arme fatale, le tir primé, Nanterre92 a aussi alterné avec de bons passages de Mathias Lessort et surtout Jean-Fred Morency pour apporter de la diversité en attaque. L’écart a été suffisament important (90-64 à la 34e) pour que Pascal Donnadieu fasse entrer Bathiste Tchouaffé (5 points) à la place de Spencer « on fire » Butterfield (25 points). Cela n’a pas pour autant la donne avec quelques actions d’éclats dont un énorme contre de Schaffartzik. Après l’écart a certes fondu, Nanterre92 ayant baissé le pied dans les deux dernières minutes, mais la prestation globale reste intéressante pour une équipe devant combiner championnat et Fiba Europe Cup.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.