Nanterre92 subit la loi strasbourgeoise

Malgré le carton de Chris Warren (26 points), Nanterre92 s’est logiquement incliné 78 à 73 contre Strasbourg.

Avec la réception de Strasbourg Nanterre92 avait l’opportunité de recoller à Monaco au classement. Mais depuis le retour de Vincent Collet sur le banc la SIG a opéré sa transformation. Le technicien avait aussi prévenu avant la rencontre qu’il avait ciblé avec son staff les faiblesses du jeu nanterrien. Force est de constater que les séances-vidéo ont fonctionné car c’est la SIG qui a su prendre le meilleur départ avec un11-0. AJ Slaughter a été innaretable remportant son duel de scoreur avec un Spencer Butterfield parfaitement contrôlé par la défense alsacienne. Il a fallu attendre une bonne séquence de Mykal Riley (14 points) dans le deuxième quart-temps afin que les Locaux mettent véritablement la machine en route (36-37 à la 20e). Jean-Fred Morency a ensuite pris le relais et on croyait Nanterre92 alors sur de bons rails. Mais les joueurs de Pascal Donnadieu ont trop vite perdu leur concentration. Après quelques pertes de balle ils ont vu la SIG revenir sur leurs talons sur la base de quelques tirs de Romeo Travis (15 points) et Pape Sy (10 points). Chris Warren (26 points) est alors sorti de sa boîte afin d’entretenir l’espoir. Mais les Strasbourgeois n’ont pas craqué à l’image d’un Travis précieux sous le cercle dans le money-time.

Aussi si l’écart final est serré l’évaluation, elle, est parlante avec 100 à 64. Avec ce succès la SIG passe donc avec succès son premier grostest à l’extérieur de ce mois de décembre.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.