Nationale 1 : Il y’a le feu à la maison UJAP

Battu 91 à 80 par Chartres, l’UJAP Quimper est plus que jamais en danger.

Ce match face à Chartres l’UJAP avait eu douze jours pour le préparer, pour mettre en place une défense solide face à l’une des équipes en forme du championnat. Mais rien ne s’est déroulé comme prévu, du moins après les dix premières minutes. Car l’entame a été plutôt réussie dans le sillage d’un excellent Fabien Hérard (17 points au total). L’impact physique, le coach de Chartres Philippe Namyst « le craignait ». Mais « à partir du moment où on a resserré les rangs défensivement en imposant nos options, on leur a posé plus de problèmes ».

En effet dès le deuxième quart-temps les Ujapistes ont coulé encaissant un 26-12 bien trop lourd à rattraper par la suite. « J’ai parfois été écœuré de ce que j’ai vu, de voir dans notre situation le manque d’envie, d’engagement. C’est juste inacceptable et là c’est de l’ordre de la responsabilité individuelle » fulminait Aymeric Collignon après la rencontre.

Car ses joueurs n’ont jamais semblé en mesure de renverser la situation. Trop de maladresse, de la mésentente, un manque d’agressivité en défense ont eu raison des Quimpérois quand Chartres pouvait s’appuyer tantôt sur Olivier Gouez (12 points et 9 rebonds) tantôt sur Bennet Davis (19 points et 5 rebonds) pour enfoncer le clou. Cette force collective c’est actuellement ce dont aurait cruellement besoin l’UJAP pour s’en sortir. Car pour Aymeric Collignon il y’a plus qu’urgence. « On est clairement en danger ; on est en train de mettre en danger le club. Je leur ai dit qu’ils ne respectaient pas le maillot ».

L’UJAP a désormais six jours pour préparer son déplacement sur le parquet de la surprenante équipe du GET Vosges. Une nouvelle déconvenue viendrait mettre un peu plus en péril la situation du club finistérien.

Comments

Commentaires

Comments are closed.