NBA : Et si la solution était de repousser la saison 2020-2021 ?

La NBA ne sait toujours pas sur quel pied danser quant à la fin de la saison. Un accord pour démarrer la saison 2020-2021 plus tard pourrait intervenir.

Steve Kerr l’a laissé entendre : les équipes non qualifiées pour les playoffs ne joueront plus de la saison en NBA. Si les débats doivent reprendre, ce sera pour la post-saison et dans un format sans doute jamais vu avant. Mais encore faut-il que cela se produise. La pandémie de COVID-19 n’est pas du tout maîtrisée aux Etats-Unis et il est compliqué d’imaginer une amélioration significative dans les prochaines jour ou même les prochaines semaines.

L’un des paramètres les plus compliqués à gérer, c’est évidemment le fait de ne pas empiéter trop sur la saison 2020-2021. Selon ESPN, la NBA songe enfin à être pragmatique sur ce dossier. Adam Silver et le Board de la ligue commencent à envisager la possibilité de repousser le début de la saison suivante.

C’est ce qu’Adrian Wojnarowski a expliqué sur ESPN mardi. 

« La peur de devoir débuter la saison prochaine dans des salles vides est réelle. Si la saison débutait comme d’habitude à la mi-octobre, il serait difficile d’imaginer du monde en tribunes.

La ligue veut du coup se donner autant de temps que possible et veut étudier toutes les possibilités. Parce que c’est un changement qui va impacter les deux, trois ou quatre prochaines années… »

On voit bien que la priorité de la NBA est de finir la saison et disputer les playoffs pour générer des revenus et ne pas laisser la fanbase frustrée. Pour cela, il faudra forcément toucher au calendrier. Au-delà de l’idée de démarrer plus tard, il est de plus en plus probable qu’une réduction du nombre de rencontres doive être appliqué.

Comments

Commentaires

Comments are closed.