Nick Calathes : « Sans un meilleur contrat, je retournerais en Europe »

Nick Calathes a réalisé de bonnes prestations lors de sa première saison NBA mais il a annoncé qu’il retournerait en Europe sans un meilleur contrat.

Nick Calathes ne va peut être pas rester longtemps en NBA. Malgré une saison rookie plutôt encourageante avec notamment une bel intérim lors de l’absence de Mike Conley, le meneur n’a pas encore fait son trou au sein de la ligue. Cet été, il a notamment fait partie de nombreuses rumeurs de transferts, un retour au Panathinaikos était dans les tuyaux avant que les Memphis Grizzlies décident finalement de le conserver. Et même si le joueur de 25 ans a avoué avoir vécu une intersaison compliquée, il a conscience que la saison prochaine sera très importante pour la suite de sa carrière. Nick Calathes est revenu lors d’une entrevue avec un journal grec sur son adaptation difficile en NBA :

« C’était mon rêve d’enfant de jouer en NBA. Je suis très heureux que Memphis m’ait donné l’opportunité. Bien sûr, j’ai un rôle différent qu’en Europe, je jouais beaucoup plus alors qu’en NBA je devais gagner chaque minute. Ce n’était pas facile. La clé en NBA c’est d’avoir des opportunités. Après que Mike Conley se soit blessé j’ai saisi l’opportunité, je sais que ma seconde saison sera meilleure que la première », a commenté Nick Calathes.

Et pourtant, il y a encore quelques semaines, Nick Calathes ne savait même pas où il allait jouer la saison prochaine. Sa deuxième année de contrat était une team option et avec ses problèmes extra-sportifs (suspension) puis des changements dans l’organigramme de la franchise, il ne savait pas si les Grizzlies allaient le conserver :

« C’était très stressant tout ce qui est arrivé cet été. Je ne savais pas où j’allais jouer la saison prochaine. Il y a eu beaucoup de confusion […], je ne savais pas que j’avais une seconde année de contrat. Dans le même temps, mon agent discutait avec des clubs en Europe, mais finalement les Grizzlies ont décidé de me conserver. Donc je serai présent la saison prochaine et je vais faire de mon mieux pour trouver un meilleur contrat la saison suivante. Si je n’y arrive pas, je retournerais en Europe. »

L’an dernier, Nick Calathes avait démontré qu’il pouvait rendre des services notamment lors de l’absence de Conley. Pour sa première saison en NBA, il avait compilé 4,9 points et 2,9 passes décisives en 16 minutes de moyenne. Il faut savoir qu’il va toucher 800 000 dollars la saison prochaine et qu’il est susceptible de recevoir une qualifying offer d’1,4 millions de dollars par la suite. À lui de montrer l’étendue de son talent sur les parquets NBA s’il veut prétendre à un salaire plus important.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.